Partagez | 
 

 Fire meet gasoline (Charlton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Gryffindor ϟ Brave at heart

Messages : 1051
MessageSujet: Fire meet gasoline (Charlton)   Jeu 18 Fév - 5:06

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie

♫ I can barely breath when you're here loving me ♫

La fin d'année approchait à grands pas, et Ashton ne savait toujours pas dans quoi s'orienter lorsqu'il sortirait de Poudlard. Depuis toujours, il voulait devenir Auror, mais plus les années passaient, et plus il s'éloignait de cette voie. Il avait toutes les qualités requises pour le devenir, en plus des notes à l'école, mais il se rendait compte que c'était surtout un rêve de jeune garçon, un rêve qui avait disparu comme un château de sable avec la marée. Ce qui l'importait plus pour le moment, c'était où il irait vivre. Il avait hérité de la maison de ses grands-parents, mais n'avait pas le coeur de s'y installer depuis leur décès tragique. Il ne pouvait pas non plus se résoudre à la vendre, car elle était tout ce qu'il lui restait d'eux, et il les avait aimés de toute son âme. À la place, il prendrait probablement un appartement à Préaulard, ainsi qu'un petit boulot, car il ne savait pas s'il avait envie d'aller à l'université dans l'immédiat. Il savait qu'il n'aurait pas le choix de faire des études supérieures s'il souhaitait se tourner vers une carrière spécifique, mais ce n'était pas sa priorité pour le moment. Avec l'arrivée de l'Aeternam Irae, il pensait plutôt prendre une année sabbatique et s'impliquer pour défendre ses idéaux. À quoi bon aller étudier pour un métier qu'il n'aurait peut-être jamais la chance d'exercer, alors qu'il pouvait se battre pour une bonne cause ? C'était devenu quelque chose de très important pour lui et il avait rejoint l'AD sous la direction de Melody O'Connell, en espérant que son aide serait utile et qu'il pourrait changer quelque chose en y mettant du sien. Son but ultime était bien entendu de rejoindre cet ordre secret, le Fallen Order, dont il ne connaissait que le nom et les ambitions. Ses membres étaient tout aussi subtils que ceux de la secte de Salazar, et personne ne savait qui était à sa tête, ni qui faisait partie de ses effectifs.

Cependant, il y avait un souci encore plus important sur lequel il devait se pencher, un sujet qui hantait chacune de ses pensées : Charlotte Hempton. Cette jeune fille qui faisait partie d'une famille ayant des idéaux très sombres et qui faisait disparaître les membres de sa lignée qui ne les partageaient pas. La jeune fille faisait partie de ces membres, sauf qu'ils ne le savaient pas, et elle agissait depuis toujours comme si elle partageait leurs ambitions. Elle lui avait confié qu'ils avaient une aversion profonde pour les sorciers comme lui, qui n'avaient pas le sang-pur, et Ashton savait dorénavant qu'ils ne donneraient pas cher à sa vie si jamais ils le surprenaient en train de batifoler avec leur fille. Elle-même serait dans une situation plutôt embarrassante, mais avec un peu de chance, elle pourrait peut-être s'en sortir. De son côté, Ashton envisageait toutes les possibilités. Il aimait assez Charlie pour risquer sa vie et filer le parfait amour avec elle, mais était-ce son cas également ? Il avait parfois du mal à cerner son raisonnement, car plus il lui faisait preuve de son attachement, et plus elle s'éloignait de lui. Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis. Telle était leur relation.

Ils ne s'étaient pas vus en privé depuis le petit incident des cachots. Ils avaient choisi un endroit tranquille dans une salle vide située proche de la salle de potions, mais avaient du se cacher dans le placard à balais lorsque le professeur Doherty était entré en compagnie de Conroy, un élève de septième année de Serpentard. Enfermés dans le placard, ils avaient vécu leur premier baiser, peu romantique, mais très satisfaisant. Lorsque Doherty était parti, Conroy était resté et avait pris leur direction. Charlie s'était débarrassée de lui en inventant un jeu de séduction accompagné d'un baiser qui était resté en travers de la gorge du Gryffondor. Lorsqu'il était sorti du placard, Ashton ne s'attendait pas à ce que Conroy revienne à la charge et les prenne en flagrant délit. Il avait vite compris ce qu'il en était, et Ashton avait agi par instinct. Il avait sorti sa baguette et l'avait assommé contre un mur avant de lui effacer la mémoire. Il avait ensuite été laissé inconscient dans le placard dans lequel ils s'étaient embrassés quelques minutes plus tôt. Voyant qu'il était frustré, Charlie l'avait attrapé et lui avait avoué son amour avant de prendre la fuite, le laissant interdit. Depuis, ils s'étaient croisés dans les couloirs, avaient partagé des cours communs pendant lesquels ils se tenaient loin l'un de l'autre, malgré eux, mais n'avaient jamais pu reparler de leur dernière rencontre. Ashton avait accusé le coup, comprenant pourquoi elle avait agi ainsi avec leur camarade, mais l'idée ne lui avait pas vraiment plu sur le coup. Cependant, il ne savait pas où ils en étaient, et ne savait pas si leur relation durerait, et si cet amour interdit les mènerait quelque part.

Incertain et incapable de garder un si lourd secret pour lui seul, il avait parlé de leur relation à sa meilleure amie Chelsea, sachant qu'elle était quelqu'un de confiance, et qu'elle pourrait lui donner des conseils, le réconforter et lui apporter tout le support dont il avait besoin. Il savait qu'en dépit de son côté possessif, elle n'éprouvait que de l'amitié pour lui, c'était pareil pour lui, et qu'elle serait objective. Tel qu'il l'avait prévu, elle ne l'avait pas jugé dans ses choix amoureux, n'avait pas semblé offusquée qu'il lui ait caché son attirance pour cette fille pendant tout ce temps, mais lui avait seulement demandé de faire attention, car même si elle était de leur côté, sa famille était très dangereuse, et la moindre petite erreur les mettrait tous en danger.

Cependant, ces derniers jours, lorsqu'il croisait le regard de la jeune Serpentard dans les cours, elle semblait en colère pour une raison qui lui échappait. Une mauvaise humeur passagère aurait pu être envisageable, mais elle n'avait jamais manqué une occasion de lui accorder un sourire discret lorsqu'elle le pouvait. Or, si elle avait eu des baguettes magiques à la place des yeux, il aurait probablement reçu le sortilège Doloris plusieurs fois lors de leurs derniers eye-contact. Alors, afin d'en avoir le coeur net, il lui avait envoyé un message avec un des hiboux de la volière, lui donnant rendez-vous au crépuscule à l'orée de la forêt interdite. Il était dans la grande salle lorsqu'elle avait reçu son hibou, et elle lui avait lancé un regard réprobateur lorsque leurs regards s'étaient rencontrés. Toutefois, il était pratiquement certain qu'elle se présenterait au rendez-vous, car elle lui avait dit qu'elle l'aimait. C'était plus difficile pour une fille d'avouer son amour pour un garçon, qu'inversement. Alors pourquoi l'aurait-elle fait si c'était pour le faire sortir de sa vie aussi vite qu'il n'y était entré ?

Lorsque le soleil avait commencé à rejoindre l'horizon, il avait enfilé une veste à capuche noire pour passer un peu plus inaperçu, et s'était faufilé dans le château pour regagner la sortie. Il avait du éviter les préfets qui faisaient leur ronde, et essuyer les remontrances des tableaux qui l'accusaient de préparer un mauvais coup. Pour Charlie, si elle daignait le rejoindre, ce serait facile de prétexter une ronde dans le parc en tant que préfète-en-chef, mais le concernant, il avait beau avoir été préfet lors de sa cinquième année, il n'en avait plus les pouvoirs aujourd'hui. Lentement mais sûrement, il avait réussi à regagner l'extérieur du château, et avait pris la direction de la forêt interdite, passant devant la cabane du garde-chasse dont la fenêtre laissait entrevoir de la lumière. N'y prenant pas garde, il avança au milieu des premiers arbres, et s'appuya contre un des troncs, guettant l'arrivée potentielle de l'élue de son coeur.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Slytherin ϟ On the way to greatness

Messages : 342
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Dim 13 Mar - 13:35

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie

 
Alors que tu tentais tant bien que mal de travailler seule dans la bibliothèque, il fallait que tu te concentres pour tes APICS, il était hors de questions que tu foires quoi que ce soit. Mais avec ce sentiment détestable de se sentir observée et surveillée en tout temps te dérangeait. Après tout que pouvais-tu y faire ? Il n'y avait aucune chance pour que tes parents décident de te laisser tranquille maintenant. Il fallait que tu prouves que tu étais une Hempton, même si cela te dérangeait au plus profond de toi, tu te devais d'obéir, ne serait-ce que pour rester en vie. Un écart minime sur leurs intentions, t'éjecterait bien plus facilement que le fait de t'approprier le fait d'être une membre de cette famille. Tu sentais un regard insistant posé sur toi, il s'agissait de celui de ta cousine, te demandant ce qu'elle voulait, tu levas les yeux vers elle, ce n'était pas dans ses habitudes de se retrouver ici, elle n'aimait pas vraiment les entrailles de la bibliothèque. Alors, tu attendais juste qu'elle te signales ce qu'elle voulait, mais elle posa son livre d'histoire de la magie à côté de toi. Tu savais bien ce qu'elle voulait te demander, tu soupires en la regardant, elle s'asseyait toute de même sans que tu ais acquiescé au fait que tu puisses accepter de l'aider. La jeune femme était loin d'être aussi travailleuse que toi, elle préférait se reposer sur ce qu'elle savait déjà à vrai dire. Pas besoin pour elle d'en apprendre plus, sa manucure ou même sa coiffure l'intéressait plus que son niveau en potions. Chose qui te paraissait des plus étonnant, votre famille ne supportait pas voir ses petits descendants montrer un tant soit peu de faiblesse intellectuelle. Mais bon elle était jolie et comptait bien jouer avec cela toute sa vie comme ta sœur, même si au moins Destiny, elle était également intelligente. Je ne ferais pas ton devoir à ta place, il va falloir que tu te débrouilles. Il était hors de question que tu le fasses, elle tentait que bien trop souvent cette approche ses derniers temps. Cela ne te dérangeait pas de lui expliquer le cours, mais faire son travail à sa place, c'était hors de question. Demande à ton frère, je suis sûre que tu arriveras à lui faire faire. La blonde se mit à rire en te regardant et les regards se fixèrent sur vous, mais vous les fusillèrent toutes les deux pour être tranquille. Tu sais bien que Kazhan est nul en histoire de la magie... Tu fermes ton livre et range tes affaires, elle voulait juste se servir de toi, alors tu décidais de t'en aller, la laissant là. Aussi étonnant soit-il elle ne décida pas de te suivre, elle avait compris que tu ne voulais pas. Tu ne lui donnerais pas ce qu'elle veut, elle devait arrêter avec ses caprices, il fallait qu'elle grandisse un peu.

Alors que tu regardais l'heure sur ta montres, tu te décidas de prendre juste un petit détour vers ton dortoir, quitte à faire attendre le gryffondor qui t'attendrait au bord de la forêt interdite. Là où tout avait commencé entre vous deux, ce jour-là, tu ne savais pas s'il fallait que tu le regrettes ou que tu le chérisses. Même si ton coeur, prouvait que c'était tout à fait normal d'aimer quelqu'un, mais cela s'avérait dangereux pour lui, alors que tu ne voulais pas lui faire avoir des problèmes. Il arrivait suffisamment bien à s'en causer seul, tu ne pouvais pas lui rajouter une famille de sang-pur voulant le détruire, cela serait peut-être de trop. Mais bon, tu savais bien qu'il ne verrait pas cela de la même manière que toi. Une fois avoir déposée tes affaires, tu regardes ton reflet dans le miroir, préférant vérifier que tu étais un minimum présentable, détachant tes cheveux, tu laissais tes boucles tomber sur tes épaules. Un sourire et prenant l'une de tes vestes, tu te décidais d'aller le rejoindre, finalement tu ne le ferais peut-être pas attendre. Tant pis, de toute manière il fallait que tu y ailles et puis l'on ne te dirait rien, après tout tu étais préfète en chef non ? Même si tu croisais un professeur tu serais tranquille, du moins tu l'espérais.

Une fois arrivée dans le parc tu marchais assez rapidement, il fallait que tu le rejoignes sans te faire remarquer, votre situation était assez compliqué, surtout que tu en voulais tellement à Ashton d'en avoir parlé avec Chelsea. Non pas pour lui avoir dit en fait, c'était plus pour la mettre en danger qu'autre chose. Alors que tu entrais dans la forêt tu vis la silhouette du gryffondor, soupirant il fallait que soit ferme, que tu lui fasses comprendre que c'était stupide cette idée. Alors que tu te rapproches rapidement de lui, te demandant si tu avais besoin de sortir ta baguette ou non. Mais, cela serait peut-être pour ça non ? « Tu es stupide ou quoi ? Bon ce n'est pas l'entrée d'une jeune femme amoureuse, cependant, il devait comprendre que c'était idiot ce qu'il avait fait. Tu n'as pas un tant soit peu de considération pour sa vie ? Tu te trouvais juste devant Ashton, avec une irrépressible envie de l'embrasser, certes, mais tu voulais lui montrer que tu n'acceptais pas son comportement. Tu n'imagines même pas ce qu'elle risque d'être au courant, tu ne penses pas que c'est déjà assez compliqué pour moi de devoir m'assurer qu'il ne t'arrivera rien il faut en plus que tu rajoutes Chelsea ? Tu le regardes en croisant les bras, tu semblais des plus sérieuses et énervées par cette histoire. Pourtant être là devant lui, ne te donnais juste l'envie de te retrouver contre lui et de rester là pour l'éternité. Je croyais que tu étais plus intelligent que ça... A peine sortie de ta bouche, tu t'en voulais d'avoir laissé ses mots partir, c'était de trop et réellement méchant, même si tu ne pensais pas forcement à mal en les disant dans un premier temps.

 

• • • • • • • • • • •

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffindor ϟ Brave at heart

Messages : 1051
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Dim 20 Mar - 4:49

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie

♫ I can barely breath when you're here loving me ♫


Ashton était conscient que Charlie lui en voulait pour une raison qui lui échappait, mais qu'avait-il fait très exactement ? Il en saurait chacun des détails dans quelques minutes, si toutefois elle daignait pointer le bout de son nez. Cela faisait maintenant près de vingt minutes qu'il l'attendait au pied d'un arbre, et il commençait à se demander si elle viendrait. À cette heure, c'était assez difficile de sortir du château, mais elle avait la chance d'être préfète-en-chef, ce qui lui donnait de sérieux avantages. Pourtant, elle ne venait pas. Avait-elle finalement décidé qu'il n'en valait pas la peine ?

Impatient, Ashton tourna les yeux vers la forêt interdite, aux abords de laquelle il se trouvait. Il ne voyait presque rien au travers des arbres, et c'était guère rassurant. Pas un seul bruit ne venait perturber le silence de la nuit, si ce n'est celui du vent contre les branches. Ce silence était à la fois paisible et inquiétant. Lorsque Charlie arriverait, il savait qu'ils n'auraient pas une conversation à voix basse, et que leur échange viendrait perturber le calme de la forêt.

Au bout de quelques instants, il vit une silhouette se dessiner dans le parc. Lorsque celle-ci s'approcha de la forêt, il reconnut l'élue de son coeur. Il savait qu'elle venait en étant fâchée, mais il ne pouvait l'accueillir comme quelqu'un de contrarié étant donné qu'il n'avait rien à se reprocher. Il voulait juste avoir le coeur net sur leur situation. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, il ne s'attendait pas à ce qu'elle le prenne dans ses bras ou ne l'embrasse, ce qu'elle ne fit bien entendu pas.

« Tu es stupide ou quoi ? Tu n'as pas un tant soit peu de considération pour sa vie ? Tu n'imagines même pas ce qu'elle risque d'être au courant, tu ne penses pas que c'est déjà assez compliqué pour moi de devoir m'assurer qu'il ne t'arrivera rien il faut en plus que tu rajoutes Chelsea ?

C'était donc ça... Elle était au courant qu'il avait parlé de leur relation à Chelsea, ce qui voulait dire que la jeune Poufsouffle avait été lui parler. Oh non Drake, qu'est-ce que tu as fait... Ashton imaginait clairement Chelsea retentir en furie devant Charlie pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas intérêt à jouer avec Ashton, sous peine de s'attirer ses foudres. Elle en était tout à fait capable, et le jeune homme avait toujours trouvé mignon ce petit côté protecteur de la part de sa meilleure amie.

« Oh, je vois... C'est donc pour ça que tu me fusilles du regard depuis quelques jours... »

« Je croyais que tu étais plus intelligent que ça... »

« Je n'en pouvais plus, Charlie... Il fallait que j'en parle à quelqu'un, et Chelsea a toujours eu toute ma confiance. Elle peut avoir l'air naïve et candide, mais elle a toujours été là quand j'avais besoin d'une épaule pour pleurer. Elle m'a été d'un grand réconfort lorsque j'ai perdu mes grands-parents, avec qui je vivais. Elle est là depuis ma première année et ne m'a jamais laissé tomber. Elle est comme une soeur pour moi... Notre secret est bien gardé avec elle, tu peux t'en assurer. »

Il marqua une courte pause dans son récit pour visualiser les traits de la fille qu'il aimait. Son petit côté fâché la rendait irrésistible, et il se retenait de l'embrasser car il savait qu'avec la situation, elle le repousserait probablement.

« Je ne lui aurais pas parlé de nous si je n'avais pas été certain de mes sentiments à ton égard. Plus j'y pense, et plus je nous vois aller loin dans la vie toi et moi... Je sais qu'on peut trouver une solution... Et Chelsea est prête à nous aider. Je ne l'aurais pas mise au courant si j'avais crains pour sa sécurité, tu peux me croire. »

Charlie était la fille la plus importante à ses yeux aujourd'hui, mais Chelsea, en tant que meilleure amie, était deuxième sur la liste. Il n'y avait pas d'amour entre eux, et il n'y en aurait jamais, mais il la mettait au même niveau que Charlie en terme d'importance à ses yeux. C'était simple, il n'imaginait pas sa vie sans elles.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Slytherin ϟ On the way to greatness

Messages : 342
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Mer 23 Mar - 14:07

Ashton & Charlie

 
Tu ne comprenais pas les intentions de Ashton, alors qu'il avait parlé de votre histoire à sa meilleure amie. N'aviez vous pas dit que cela devait rester secret de cette manière, vous serait tranquille et il ne pourrait rien vous arriver, ni à lui ni même à toi. Prendre le risque qu'une tierce personne puisse être au courant de votre relation sans même qu'elle ne soit réellement aboutie, puisque après tout, il n'y avait eu qu'un seul baiser, rien de plus. Dans un placard à balais qui plus est, rien de bien romantique après tout, bon tu avais craqué et tu ne pensais pas que votre premier baiser ce passer dans ce genre d'endroit. Tu t'étais approchée de Ashton sans le toucher sinon tu savais bien que tu finirais que trop facilement dans ses bras, il te fallait un petit peu de distance. Tu tentais dans bien que mal de lui expliquer ce que tu pensais du fait qu'il en ait parlé à Chelsea, certes tu pouvais le comprendre, mais quand même. C'était une situation assez dangereuse pas besoin d'en rajouter une couche. « Oh, je vois... C'est donc pour ça que tu me fusilles du regard depuis quelques jours... » Tu roules des yeux, bah oui pourquoi tu le ferais sinon ? Il n'y avait aucune autre raison pour que tu sois énervée contre lui. Bon peut-être le fait qu'il ait utilisé le sort d'oubliettes sur l'un de vos camarades et que l'un de vos professeurs pense qu'il s'agit d'un acte prémédité par les gryffondors. Bien sûr tu n'avais pas craché le morceau à Doherty, cela vous mettrait bien trop en danger tous les deux, surtout que Ashton lui avait assez de soucis avec le maître des potions.

Je n'en pouvais plus, Charlie... Il fallait que j'en parle à quelqu'un, et Chelsea a toujours eu toute ma confiance. Elle peut avoir l'air naïve et candide, mais elle a toujours été là quand j'avais besoin d'une épaule pour pleurer. Elle m'a été d'un grand réconfort lorsque j'ai perdu mes grands-parents, avec qui je vivais. Elle est là depuis ma première année et ne m'a jamais laissé tomber. Elle est comme une soeur pour moi... Notre secret est bien gardé avec elle, tu peux t'en assurer. Tu levas les yeux au ciel, oui il pouvait avoir confiance en elle, tu avais remarqué à quel point elle tenait à lui. Elle avait même envie de refaire ta face, donc oui tu savais qu'elle pouvait garder le secret, tu l'avais bien compris qu'il lui faisait confiance, mais toi tu n'avais pas confiance en ta famille. Ils étaient capables de bien de choses horribles pour faire avouer quelque chose à quelqu'un. Et tu doutais fortement de la capacité de Drake à supporterla torture longtemps, même pour le gryffondor. Je ne lui aurais pas parlé de nous si je n'avais pas été certain de mes sentiments à ton égard. Plus j'y pense et plus je nous vois aller loin dans la vie toi et moi... Tu bloquas sur ça, comment pouvait-il être sérieux comme ça, à parler de ses sentiments pour toi alors que tu étais énervée contre lui, où du moins que tu trouvais son attitude idiote. Et le pire c'était qu'en disant cela, il arrivait à te faire oublier la raison de ta colère… Je sais qu'on peut trouver une solution... Et Chelsea est prête à nous aider. Je ne l'aurais pas mise au courant si j'avais crains pour sa sécurité, tu peux me croire. Tu soupires, en le regardant, ignorant ce que tu allais répondre, là pour le coup tu séchais. Tu joues avec tes cheveux un instant le temps de remettre en place toutes tes idées, pour être tranquille et comprendre ce qu'il se passe dans ta tête.

C'est quand même stupide, on ne sait même pas où ça va nous mener… on n'est pas ensemble Ashton… Tu regardes par terre, tu n'arrives pas à lever la tête en affirmant cela, mais c'était vrai tu n'avais aucune idée de ce qu'il allait se passer entre vous et c'était ce qui te faisait le plus peur. Le perdre serait terrifiant, mais qu'il se fasse tuer serait encore plus perturbant, tu préférais qu'il soit loin de toi, mais sain et sauf. Cela semblait plus logique après tout, quitte à ce que tu souffres plus que tu ne le voudrais. Tu ne semblais plus en colère, tu étais perdue dans les méandres de ta relation avec le gryffondor et la façade que tu donnais pour être une gentille petite fille de bonne famille. Non pas que je ne veuille pas être avec toi bien sûr… Tu te sentais obligée de lui dire que tu voulais être avec lui, mais bien trop compliqué pour l'instant surtout avec ce qui commençait à se tramer dans le monde magique. Tu étais une Hempton, tu devais prouver ta place surtout si des sorciers comme toi prennent le pouvoir. Mais mes parents ne nous laisseront pas faire, ils préféreront que j'épouse un sorcier digne de nous… l'amour ne peux pas vivre avec mon nom...[/b][/color] Tu savais bien qu'il ne comprenait pas que tu acceptes ce genre de choses, mais avec la voix que tu avais, il ne pouvait pas croire que cela ne te faisait pas souffrir de ne pas pouvoir être avec lui. Tu sentais les larmes se rapprocher bien trop vite du coin de tes yeux, tu savais ce que cela voulait dire. Tu passas le revers de ta main sur tes yeux pour éviter qu'il voit les larmes qui perlaient sur tes joues. Je ne veux pas te perdre...

 

• • • • • • • • • • •

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffindor ϟ Brave at heart

Messages : 1051
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Dim 27 Mar - 4:22

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie

♫ Big girls cry when their hearts are breaking... ♫


C'est quand même stupide, on ne sait même pas où ça va nous mener… on n'est pas ensemble Ashton…

Elle avait tout à fait raison, mais Ashton ne pouvait pas s'y résoudre. Il voulait plus que ce qu'ils avaient présentement, et ça, Charlie semblait avoir du mal à le comprendre. Non, en fait elle le comprenait probablement autant que lui, mais elle ne voulait pas faire les mêmes efforts que lui, ou du moins semblait avoir peur de se lancer. Les filles rêvaient toutes du prince charmant. Dans son cas, Ashton rêvait d'épouser la femme qu'il aimait, et il avait toujours pensé que ça devait se passer comme ça partout. Il ne rêvait pas de la femme parfaite. Il voulait simplement la bonne, celle qui ferait chavirer son coeur, celle pour qui il tenterait l'impossible. Et il pensait l'avoir trouvée en la personne de la jeune Hempton. Pourquoi avait-il fallu qu'il tombe sur la relation la plus compliquée qui soit ?

« Non, tu as raison... Nous ne sommes même pas ensemble... »

Non pas que je ne veuille pas être avec toi bien sûr…

Il voyait qu'elle disait ça bien que l'envie de partager une relation avec lui ne la dérangerait pas du tout. D'ailleurs, elle le lui confirma, ce qui lui remit un peu de baume au coeur. Cependant, ça ne changeait rien à la donne, du moins pour le moment. Ashton ne lâcherait pas prise, il avait plus d'un tour dans son sac. Il avait décidé de se battre pour elle, peu importe ce que ça coûterait. Sauf que pour cela, il se devait de lui faire comprendre de la place qu'elle avait dans son coeur, et inversement : elle devait se rendre compte de la place qu'il occupait le sien.

Mais mes parents ne nous laisseront pas faire, ils préféreront que j'épouse un sorcier digne de nous… l'amour ne peut pas vivre avec mon nom...

« Alors, est-ce que ça vaut la peine que je me batte pour nous ? Si je comprends bien, c'est peine perdue. Tu vas devoir vivre selon la volonté de tes parents, épouser quelqu'un qu'il leur faudra approuver. Et moi dans tout cela, je devrai t'oublier. Épouser quelqu'un que je finirai probablement par aimer, sans toutefois parvenir à t'oublier. Je ne m'y connais pas vraiment en relations amoureuses, Charlie. Jusqu'à présent, elles ont toutes été plus ou moins brèves, mais on m'a souvent parlé du coup de foudre, et je pense que ça m'est arrivé cette fois. Je ne sais pas pour toi, mais je suis raide dingue de toi. Tu occupes chacune de mes pensées. Quand je ferme les yeux, je te vois. Et quand je les ouvre, je te cherche. »

Charlie avait beau être venue fâchée à cet entretien, il voyait bien qu'elle ne l'était pas vraiment. Le fait qu'elle lui avoue ne pas vouloir le perdre lui confirmait ce qu'il pensait. Il remarqua qu'elle tentait de dissimuler un chagrin naissant. S'approchant d'elle, il lui plaça la main sous le menton, l'obligeant à le regarder dans les yeux. Du bout des doigts, il essuya la larme qu'elle n'avait pas réussi à effacer, et plongea son regard dans le sien.

« Je refuse de te perdre, moi aussi... Il va falloir faire des choix. De mon côté, je suis plus que décidé. Et toi, es-tu prête à faire des sacrifices... pour nous ? »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Slytherin ϟ On the way to greatness

Messages : 342
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Mar 29 Mar - 12:34

Ashton & Charlie

 
Non, tu as raison... Nous ne sommes même pas ensemble... Lorsque tu y penses, tu ne savais pas pourquoi tu avais dit à Ashton que vous n'étiez pas ensemble, comme s'il n'y avait pas de problème grâce à cela. Alors que si justement, il était là le problème, tu ne pouvais pas être avec lui alors que c'était ce que tu voulais au plus profond de toi, tu trouvais cela des plus frustrant lorsque tu y pensais. Sauf que le danger de cette relation t'effrayais bien trop pour que tu acceptes facilement d'être à lui. Rien ne pourrait être pareil plus tard, tu ne savais pas ce que tu pouvais lui répondre, principalement à cause du fait que tu souffrais certainement autant que le gryffondor de ne pas pouvoir être avec lui. Lorsque tu y penses c'est étrange, pourtant tu fais avec tu n'as pas le choix, en aucun cas. Vous ne pouvez pas être ensemble, pas tant que vous êtes aussi accessibles, pas tant que l'un des membres de ta famille peut vous trouver en quelques secondes. Cela serait bien trop dangereux pour l'instant, peut être qu'en sortant de Poudlard, cela fonctionnerait.

Alors, est-ce que ça vaut la peine que je me batte pour nous ? Si je comprends bien, c'est peine perdue. Tu vas devoir vivre selon la volonté de tes parents, épouser quelqu'un qu'il leur faudra approuver. Et moi dans tout cela, je devrai t'oublier. Épouser quelqu'un que je finirai probablement par aimer, sans toutefois parvenir à t'oublier. Je ne m'y connais pas vraiment en relations amoureuses, Charlie. Jusqu'à présent, elles ont toutes été plus ou moins brèves, mais on m'a souvent parlé du coup de foudre, et je pense que ça m'est arrivé cette fois. Je ne sais pas pour toi, mais je suis raide dingue de toi. Tu occupes chacune de mes pensées. Quand je ferme les yeux, je te vois. Et quand je les ouvre, je te cherche. C'était horrible ce qu'il était en train de te dire, tu lui en voudrais presque pour ce qu'il disait. Pourtant Ashton avait raison, en suivant ta logique, le plus simple était de s'oublier, sauf que tu sais tout aussi bien que lui, que vous en êtes incapable. Sinon tu ne serais pas là, loin de là. Après tout, tes parents t'avaient déjà choisi ton ravissant futur époux, sauf que tu risquais d'avoir du mal à l'aimer celui-là. D'après les dires de ta sœur et ce dont tu souvenais à peu près de lui, il était le genre de sorciers qui t'énervaient au plus au point. Sauf que toi non plus tu n'y connaissais rien à l'amour, bien au contraire, tu étais le genre de filles qui était capable d'éviter ce genre de chemin pour travailler. Sauf qu'avec le gryffondor tu t'étais faites avoir comme une bleue, sans rien y comprendre, ni même t'y attendre.

Alors que tu tentais de cacher les larmes qui commençaient à perler sur tes joues, il s'approcha de toi. Tu restas immobile, alors qu'il posait ses doigts sur ton menton, pour relever ta tête, ton regard croisa ses yeux ravissants tandis qu'il était en train d'essuyer tes larmes. Je refuse de te perdre, moi aussi... Il va falloir faire des choix. De mon côté, je suis plus que décidé. Et toi, es-tu prête à faire des sacrifices... pour nous ? Tu le regardes, mais tu ne sais guère quoi répondre, tu n'avais aucune idée de ce dont tu étais capable pour vous deux, pour que votre relation puisse enfin être libre. Tu soupires un instant, tu voulais éviter la question, mais il ne laisserait pas t'échapper cette fois, il fallait que vous parliez sérieusement de votre avenir. Tu savais que les sacrifices que tu ferais dans un premier temps seraient moindre que les siens, mais lorsque tu aurais le courage d'affronter tes parents. Tu en feras certainement bien plus que lui, il n'avait besoin d'abandonner sa famille pour l'être qu'il aimait lui… alors il pourrait bien comprendre que tu y réfléchisses plus longtemps. Ici c'est impossible, ils seront au courant bien trop vite, surtout que j'ai promis à Kazhan qu'il n'y avait strictement rien entre toi et moi… Si je retourne ma veste aussi vite, il va le… dire à tes parents et vous seriez perdus tous les deux. Ils trouveraient le moyen de vous atteindre bien avant que vous puissiez passer vos ASPICs. Tu soupires de nouveau, en cherchant comment vous pourriez faire tant que vous êtes élèves, mais à l'extérieur, cela sera tout aussi compliqué. Je suis censée suivre leurs traces rapidement Ashton, mon avenir est en train d'être étudié par des sorciers que tu ne voudrais certainement jamais rencontrer… Si je fais mes preuves correctement, je serais le genre de sorciers contre lesquels tu luttes... Tu savais qu'il fallait qu'il le sache, surtout qu'une petite idée commençait à fleurir dans ta tête ces derniers temps. Pourquoi ne pas entrer dans l'AI comme tes parents te le demander, mais te servir des informations que tu avais pour faire avorter leur plan. Après tout, tu avais joué un double jeu toute ta vie, tu pourrais bien continuer à le faire en sortant de Poudlard. Je pense juste que si je fais des sacrifices pour nous… il faut qu'ils soient extrêmement bien réfléchis... On ne doit pas prendre cela à la légère, pour ta sécurité. Aprèstout, la tienne serait également compromise, mais légèrement plus compliquée à gérer. Surtout s'ils apprenaient que tu jouais à la taupe, mais bon cela n'arriverait pas tant que tu n'étais qu'une simple aspirante. De toute manière, tu souhaitais continuer tes études, alors il suffirait peut-être que tu demandes à tes parents si tu pouvais prendre un appartement en Irlande, pour être tranquille. De cette manière, vous pourriez vous retrouver plus souvent et tranquille avec le gryffondor. Je suis une Hempton et un membre défectueux... Tu fis une légère grimace en prononçant ce mot, c'était la première fois que tu te qualifiais comme telle, réellement. Même si tu savais que tu l'étais depuis une éternité. au moment où ils s'en rendront compte, tu auras du boulot pour me trouver une cachette où ils ne pourront pas me retrouver.

 

• • • • • • • • • • •

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffindor ϟ Brave at heart

Messages : 1051
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Dim 3 Avr - 5:21

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie

♫ Big girls cry when their hearts are breaking... ♫


Ici c'est impossible, ils seront au courant bien trop vite, surtout que j'ai promis à Kazhan qu'il n'y avait strictement rien entre toi et moi… Si je retourne ma veste aussi vite, il va le…

Si c'était de ça qu'avait peur Charlie, Ashton comprenait parfaitement. Il était prêt à attendre leur sortie de Poudlard pour qu'ils officialisent leur relation. Pour lui aussi, c'était risqué de la fréquenter entre les murs du château. Il n'avait pas peur de Kazhan, qu'il considérait comme un crétin doublé d'un abruti, mais il était un sorcier très brillant et un fin manipulateur, et ça on ne pouvait pas lui retirer. S'il avait commencé à soupçonner Charlie sur ses intentions, c'était qu'il était encore plus observateur qu'il ne le laissait paraître. À moins que ce ne soit que du bluff pour mettre Ashton dans une situation embarrassante. Se servir de Charlie, sa propre cousine, pour parvenir à ses fins, serait vraiment vil de sa part. Ou bien, peut-être que c'était de la faute d'Ashton après tout. Charlie, Kazhan et lui avaient certains cours en commun. Le jeune Gryffondor s'était-il fait coincer en train de regarder la jeune Hempton d'un oeil un peu trop intéressé durant un cours ?

« Il n'a jamais été question de se fréquenter à Poudlard, car comme tu le dis, c'est bien trop dangereux. D'ailleurs, si on continue à se voir aussi fréquemment, on va finir par se faire coincer. Et que ce soit en amour ou en amitié, je pense que ta famille n'appréciera pas que tu traînes avec moi. Il est donc préférable qu'on fasse plus attention, et qu'on attende la fin de l'année pour sortir ensemble, si toutefois tu veux toujours de moi... Ce n'est qu'une question de quelques semaines. »

Sang-pur. Y avait-il un quelconque intérêt dans la pureté du sang ? Vraiment ? Car cela revenait au même que de critiquer la couleur de peau d'une personne ou encore sa religion. Rejeter les sang-mêlés, c'était clairement de la discrimination, du racisme.

« Si Kazhan nous suspecte, raison de plus pour faire attention. Il faut faire profil bas. Peut-être qu'il bluffe pour essayer de trouver des poux là où il n'y en a pas, mais peut-être qu'il a aussi remarqué de la manière que je te regarde... »

C'était fort à parier. Il détestait tellement Ashton qu'il était probablement prêt à aller jusqu'à le mettre en danger auprès de sa famille, quitte à sacrifier sa cousine, pour se débarrasser de lui. Le pire dans tout ça, c'était que leur rivalité avait tout de suite été infondée. Kazhan l'avait détesté dès leur première rencontre à cause de l'impureté de son sang, et cette haine s'était étendue lorsqu'ils avaient commencé à jouer au quidditch. En tant que joueurs, ils ne s'aimaient pas, mais ça avait été pire encore lorsqu'ils étaient devenus capitaines tous les deux.

Je suis censée suivre leurs traces rapidement Ashton, mon avenir est en train d'être étudié par des sorciers que tu ne voudrais certainement jamais rencontrer… Si je fais mes preuves correctement, je serais le genre de sorciers contre lesquels tu luttes...

Ashton arqua les sourcils, incertain de comprendre. Puis un éclair traversa son visage et il ouvrit grands les yeux.

« Attends... Tu es en train de me dire que ta famille fait partie de l'Aeternam Irae ? Ceux-là même qui ont assassiné le ministre de la magie ? Charlie, c'est vraiment grave... Tu me dis que tu es supposée rejoindre des gens qui œuvrent actuellement pour que des gens comme moi soient éradiqués de la surface de la planète. »

Bon, à voir comment Charlie parlait de sa famille, il se doutait plus ou moins de leur appartenance à la secte, mais se le faire confirmer était comme recevoir un coup de massue. Il savait qu'elle n'aurait pas le choix de les rejoindre si elle tenait à la vie, et il espérait qu'elle comprendrait qu'il ne l'attaquait pas et ne faisait que lui relater les faits.

« Si tu les rejoins, ils te forceront peut-être à tuer quelqu'un pour faire tes preuves. Imagine que ce quelqu'un, ça soit moi. Serais-tu capable de me tuer pour sauver ta vie ? »

Ce serait peut-être difficile à encaisser, mais il fallait qu'il expose la situation, pour mettre sur le tapis tous les scénarii possibles. Ashton ne souhaitait pas se rendre jusque là, il espérait trouver une autre solution que de la voir rejoindre l'Aeternam Irae. Mais s'il s'avérait qu'elle doive vraiment les rejoindre et qu'elle finisse par croiser sa route sous la supervision d'un de ses mentors, il espérait qu'elle serait à même de réussir sa mission pour pouvoir survivre. Il était prêt à le payer de sa propre vie. Après tout, si l'Aeternam Irae arrivait au pouvoir, il ne donnait pas cher de sa vie, alors tant qu'à être traqué éternellement, autant mourir.

Cependant, il voulait tout mettre en oeuvre pour que ce genre de scénario n'arrive pas. Il lui fallait trouver la trace du Fallen Order. Ainsi, en intégrant leurs rangs, il pourrait mettre Charlie à l'abri. Sous la protection d'un tel ordre, elle ne risquait rien. Ils étaient si discrets qu'on ne suspectait aucun de leurs membres d'en faire partie. Pour y entrer, il fallait être approché par quelqu'un de leurs rangs. Là dessus, Ashton avait bien quelques idées. Selon lui, Melody O'Connell, l'infirmière et chef de l'AD, devait bien avoir quelques noms à lui fournir.

Je pense juste que si je fais des sacrifices pour nous… il faut qu'ils soient extrêmement bien réfléchis... On ne doit pas prendre cela à la légère, pour ta sécurité.

Hélas, elle avait tout à fait raison. Le moindre faux pas pourrait les condamner tous les deux...

Je suis une Hempton et un membre défectueux... Au moment où ils s'en rendront compte, tu auras du boulot pour me trouver une cachette où ils ne pourront pas me retrouver.

« Tu peux compter sur moi, je ne te laisserai jamais tomber. Si tu savais à quel point je t'aime... »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Slytherin ϟ On the way to greatness

Messages : 342
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Dim 3 Avr - 22:15

Ashton & Charlie

 
Tu n'avais jamais été aussi honnête avec Ashton que ce soir-là, il avait fallu qu'il décide de parler à sa meilleure amie de vous et voilà que tu comptais le voir pour lui expliquer le fond de ta pensée. Mais non tu te retrouvais proche de lui à essayer de trouver un moyen pour vous puissiez être ensemble. Surtout que tu ne te pensais pas capable de faire ce genre de choix à vrai dire, mais tu avais besoin de lui, tu le ressentais de plus en plus. Alors, tu ne pouvais rien dire d'autre. Un soupir sorti d'entre tes lippes alors que tu attendais qu'il te réponde. Il n'a jamais été question de se fréquenter à Poudlard, car comme tu le dis, c'est bien trop dangereux. D'ailleurs, si on continue à se voir aussi fréquemment, on va finir par se faire coincer. Et que ce soit en amour ou en amitié, je pense que ta famille n'appréciera pas que tu traînes avec moi. Il est donc préférable qu'on fasse plus attention, et qu'on attende la fin de l'année pour sortir ensemble, si toutefois tu veux toujours de moi... Ce n'est qu'une question de quelques semaines. Tu lui lances un regard mauvais, puis roule des yeux, comme si tu ne voudrais plus lui de lui plus tard. Il était hors de question que tu aimes un jour un homme que l'on t'a imposé, alors, il fallait que tu trouves un moyen pour être avec celui que tu aimais actuellement. Même si beaucoup de personne pouvait dire qu'une histoire d'école ne peut pas toujours aboutir, tu voulais ne serait-ce que le tenter si vous le pouviez. Si Kazhan nous suspecte, raison de plus pour faire attention. Il faut faire profil bas. Peut-être qu'il bluffe pour essayer de trouver des poux là où il n'y en a pas, mais peut-être qu'il a aussi remarqué de la manière que je te regarde... Tu soupires, tu savais que le fait de parler de ton cousin ne plaisait guère au gryffondor, mais tu avais préféré le mettre au courant au cas-où. De cette manière il ferait peut-être plus attention à lui. Il n'est pas aussi stupide qu'il peut le montrer et crois moi j'ai beau faire partie de sa famille, je ne sais toujours pas le cerner correctement, un coup il est capable d'un acte de gentillesse gratuite avec moi et le lendemain il sera le pire des ... Tu ne finis pas ta phrase, c'était comme si tu avais entendu la voix de ta mère à l'intérieur. Une jeune fille respectable ne jure pas Charlotte. Tu secoues la tête en regardant ton camarade.

Attends... Tu es en train de me dire que ta famille fait partie de l'Aeternam Irae ? Ceux-là même qui ont assassiné le ministre de la magie ? Charlie, c'est vraiment grave... Tu me dis que tu es supposée rejoindre des gens qui œuvrent actuellement pour que des gens comme moi soient éradiqués de la surface de la planète. Tu regardes autour de vous et tu acquiesces d'un mouvement de tête. Tu avais l'air plus effrayé que moi ce soir-là, je n'étais pas au courant de ce qui allait se passer, les aspirants n'ont pas à savoir ce genre de choses. Mais j'ai compris ce qu'il se passait plus vite que la plupart des sorciers présents. Si tu savais comment j'aurais aimé le savoir pour que tu n'y sois pas... Tu le regardes, ta première phrase n'était pas un reproche pour Ashton loin de là, tu n'étais juste pas étonnée. Ce n'était pas un meurtre, mais une exécution Ashton, c'est différent. Tu joues avec les mots, comme le ferait ton père, tu le regardais en espérant qu'il comprenne que même si tu ne croyais pas aux valeurs que l'Aeternam Irae avait, tu ne pouvais tout contredire. Après tout tu avais été élevée parmi ces valeurs. Si tu les rejoins, ils te forceront peut-être à tuer quelqu'un pour faire tes preuves. Imagine que ce quelqu'un, ça soit moi. Serais-tu capable de me tuer pour sauver ta vie ? Tu rigoles en le regardant comme s'il avait la tête remplie de furoncles. Je n'ai pas besoin de tuer quelqu'un pour y entrer. Il faut juste que je prouve que je crois en cette cause. Mais il ne me feront pas te tuer, non c'est trop simple, pour réellement me tester, ils préféreront me voir lorsque tu te fais torturer et voir si je suis capable de prendre le relais. Surtout s'ils voient les sentiments que j'ai pour toi. Il est hors de question que j'utilise le sortilège de mort sur toi. Tu avais dis cela dans un premier temps d'une manière intensément froide, comme si cela ne pouvait pas t'atteindre, mais lorsque tu avais sous-entendu le fait que tu serais incapable de le tuer. Ta voix s'était cassée. Il faut que j'y rentre, tu pourrais avoir des informations intéressantes grâce à ça... Tu savais qu'il serait contre cette idée, mais le fait que tu rentres dans l'AI en tant que couverture, cela fonctionnerait bien. Tant qu'ils ne s'en rendraient pas compte en tout cas.

Tu peux compter sur moi, je ne te laisserai jamais tomber. Si tu savais à quel point je t'aime... Tu te rapproches de Ashton pour te jeter dans ses bras, tu avais besoin d'être contre lui, de sentir sa chaleur contre ton corps. Certes tu avais envie de l'embrasser depuis que tu étais arrivée, mais il fallait juste que tu sentes qu'il était là.

 

• • • • • • • • • • •

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffindor ϟ Brave at heart

Messages : 1051
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Mer 20 Avr - 3:14

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie

♫ Big girls cry when their hearts are breaking... ♫


Il n'est pas aussi stupide qu'il peut le montrer et crois moi j'ai beau faire partie de sa famille, je ne sais toujours pas le cerner correctement, un coup il est capable d'un acte de gentillesse gratuite avec moi et le lendemain il sera le pire des ...

Abrutis ? Ça, Ashton l'avait bien remarqué. Après toutes ces années, il avait eu le temps de l'avoir à l'oeil. Il avait vite compris qu'en plus d'être un vrai crétin, Kazhan était aussi un sorcier très brillant qui avait un niveau de magie très avancé. S'il avait été de leur côté, un tel potentiel magique aurait été très utile à l'AD. Cependant, il n'y avait rien à faire pour lui, il était clairement dans le mauvais camp, tout comme le reste de sa famille à part Charlie. Il montrait depuis sa première année son dédain pour ceux qui n'étaient pas de sang-pur, sa haine étant probablement alimentée par les discours de ses parents.

« Je te promets que je ne le sous-estimerai pas. Après sept ans, j'ai appris à le connaître... »

Kazhan était un sorcier instable et dangereux, et viendrait un jour où Ashton et lui ne seraient plus juste de simples rivaux sur le terrain et à l'école. Le Gryffondor savait bien que s'ils tombaient l'un sur l'autre à leur sortie de Poudlard, ça se terminerait en bain de sang. Qui l'emporterait ? Ça, ça restait encore à déterminer... Mais ce serait probablement leur dernier combat.

Tu avais l'air plus effrayé que moi ce soir-là, je n'étais pas au courant de ce qui allait se passer, les aspirants n'ont pas à savoir ce genre de choses. Mais j'ai compris ce qu'il se passait plus vite que la plupart des sorciers présents. Si tu savais comment j'aurais aimé le savoir pour que tu n'y sois pas...

« Ce n'est pas ta faute... Tu ne pouvais pas le savoir... Comme tu l'as dit, les aspirants ne sont au courant de tout. »

Lorsque Charlie avait acquiescé, Ashton avait senti son sang se glacer dans ses veines. Lorsqu'il y pensait bien, c'était tout à fait logique. Une famille aussi sombre que la sienne ne pouvait qu'être du côté de l'Aeternam Irae. Mais se le faire confirmer était comme s'il venait de recevoir le sortilège Doloris. Charlie faisait partie d'une famille qui œuvrait actuellement pour que les gens comme lui soient éradiqués de la planète. C'était plus encore que de la simple discrimination.

Ce n'était pas un meurtre, mais une exécution Ashton, c'est différent.

Ashton n'avait pas assisté à la scène du meurtre, tant mieux pour lui, mais il avait été témoin de l'arrivée des membres de la secte, bien qu'il n'ait eu le temps d'en identifier aucun. Apparemment, ils s'étaient tous mêlés à la foule présente pour les festivités, et personne ne les avait suspectés de la soirée. Raison de plus pour les craindre... Ils étaient vraiment partout. Il se rappelait bien de la sensation qu'il avait ressentie lorsque la magie noire s'était emparée de la salle et que tous les sorciers de sang "impur" avaient été paralysés. Il avait fait partie du lot, et cette impression d'impuissance avait été un des pires instants de sa vie. Voir à travers les yeux d'une enveloppe corporelle incapable de bouger était un sentiment très étrange.

« Une exécution oui... Un avertissement même. Pour montrer à quel point ils sont puissants et qu'ils ne reculeront devant rien... »

S'ils avaient eu le cran de tuer le chef d'état, jusqu'à où pourraient-ils aller ensuite ?

Je n'ai pas besoin de tuer quelqu'un pour y entrer. Il faut juste que je prouve que je crois en cette cause. Mais il ne me feront pas te tuer, non c'est trop simple, pour réellement me tester, ils préféreront me voir lorsque tu te fais torturer et voir si je suis capable de prendre le relais. Surtout s'ils voient les sentiments que j'ai pour toi. Il est hors de question que j'utilise le sortilège de mort sur toi.

Était-ce mieux ? Ashton savait que s'ils ne parvenaient pas à s'enfuir, c'était probablement ce qui finirait par arriver. Ils finiraient par être découverts, et Charlie devrait le torturer pour garder sa couverture et ainsi prouver sa loyauté pour une quête à laquelle elle ne croyait pas. Ce qui s'en suivrait ? La mort du Gryffondor sans aucun doute. Si on ne lui demandait pas de s'en charger, quelqu'un le ferait devant ses yeux pour voir sa réaction. Ashton n'avait pas de misère à croire qu'elle serait capable de rester de marbre le temps d'avoir l'occasion de faire son deuil.

Il faut que j'y rentre, tu pourrais avoir des informations intéressantes grâce à ça...

« Il n'en est pas question, c'est bien trop dangereux... »

Pourtant c'était le plan idéal. Si on ne les suspectait pas, alors elle serait en mesure d'amener des informations très intéressantes au Fallen Order, qu'Ashton comptait clairement rejoindre. Cependant, si Charlie était déjà repérée, elle serait d'autant plus surveillée, et chacun de ses pas seraient étudiés. Ainsi, le piège se refermerait sur elle, et elle mettait sa vie en jeu.

Le jeune homme accueillit la jolie brune dans ses bras. Son parfum l'enivra et il ferma les yeux tout en caressant ses cheveux. Il déposa un baiser sur son front et appuya son menton sur le dessus de sa tête.

« Je refuse de courir le risque de te perdre. Imagine qu'ils ont déjà des doutes à ton sujet. Si Kazhan a fait naître le doute en eux, ils vont te garder à l'oeil... »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Slytherin ϟ On the way to greatness

Messages : 342
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Jeu 12 Mai - 12:48

Ashton & Charlie

 
Je te promets que je ne le sous-estimerai pas. Après sept ans, j'ai appris à le connaître... Pourtant, tu doutais qu'il connaisse aussi bien ton cousin qu'il semblait le prétendre. Ils se détestaient bien trop tous les deux pour qu'il remarque certaines choses et cela tu en étais certaine. Tu savais que trop bien que ton cousin n'hésiterait pas une seule seconde à lui faire du mal, pour en profiter de te tester lui même, si personne d'autre n'était encore au courant. Mais bon, il connaissait au moins le caractère du Hempton et devait se douter de ses capacités, après tout cela faisait un moment que vous étudiez ensemble tous les trois.

Ce n'est pas ta faute... Tu ne pouvais pas le savoir... Comme tu l'as dit, les aspirants ne sont au courant de tout. Parler de l'attaque du ministère avec le gryffondor était assez étrange, principalement parce que tu savais que ce jour-là tout avait basculé. Ta vie, comme la sienne et surtout celle que vous auriez pu avoir ensemble si tu n'avais pas trop peur de quitter ta famille. Mais là les risques c'étaient accrus considérablement, il fallait faire plus attention. Le fait que tu lui avoues que tu faisais partie de la liste des aspirants de l'Aeternam Irae était une chose assez complexe, surtout qu'il luttait contre cela. Tu aurais pu éviter qu'il soit au ministère ce jour-là, mais tu n'avais rien pu y faire, chose que t'énervait un petit peu au fond de toi. Tu savais pourquoi tu avais été choisie, le maître des potions te l'avait bien expliqué, mais pourquoi lui ? Il ne possédait pas de nom qui soit réellement connu parmi les sorciers où du moins qui pesait. Une exécution oui... Un avertissement même. Pour montrer à quel point ils sont puissants et qu'ils ne reculeront devant rien... Tu savais bien ce que cela voulait dire, tu n'avais pas à être au courant de certaines choses, tu avais entendu des bribes de paroles entre tes parents et d'autres membre de cette secte. Alors, tu ne peux que soupirer, sachant bien ce qu'il pourrait arriver de plus grave que l'assassinat du ministre ou d'un journaliste. Ce genre de personnes pouvait être remplacées par les bonnes, du camp qui le voudrait bien. Certains membres important de la secte travaillaient dans des postes des plus intéressants au ministère ou bien dans le monde des sorciers.

Alors que tu proposais ton idée de devenir une taupe au sein de l'Aeternam Irae, en entrant en tant qu'aspirante. Tu savais bien qu'elle serait la réaction du gryffondor. Il n'en est pas question, c'est bien trop dangereux... C'était catégorique, pourtant il fallait que tu trouves un moyen de le faire changer d'avis, cela faciliterait peut-être un petit peu la tache à ceux qui tentent de se battre pour que la secte ne gagne pas trop de terrain. Ou du moins pour ceux qui pensent qu'ils doivent se battre, tout comme Ashton. Toi tu savais bien, que tu ne pourrais jamais être une sorcière neutre, tes parents ne te laisseront pas le choix, alors si tu voulais te battre contre la cause pour laquelle ta famille croit, la meilleure solution était que tu le fasses dans l'ombre.

Une fois dans ses bras, tu te calmais directement, senti sa chaleur et son corps contre toi était un calmant naturel. Tu doutais que l'Esperanza arrive un jour à faire cela, ou du moins à ce se rendre compte lorsque tu n'irais pas bien. Il n'avait pas été éduqué pour cela tu le savais bien. Le baiser que déposa Ashton sur ton front te fit sourire et oublier l'existence de Romualdo immédiatement. Tu ne devrais pas lui dire, pas encore, c'était trop tôt votre relation ne tenait qu'à un fil. Je refuse de courir le risque de te perdre. Imagine qu'ils ont déjà des doutes à ton sujet. Si Kazhan a fait naître le doute en eux, ils vont te garder à l'oeil... Sauf que tu savais que ton cousin n'avait rien dit, il n'en parlera pas tant qu'il n'a pas de preuves concrètes. Cela tu pouvais t'en assurer, si jamais il te trouvait à cet instant dans les bras du gryffondor vous seriez perdus tous les deux, mais pour l'instant tout ira bien, tu n'en doutais guère.

S'ils doutent sur quelque chose c'est de ma réserve, je ne parle pas souvent chez mes parents lorsque ce genre de conversations vient lors d'un dîner. Je ne fais qu'acquiescer, l'on ne m'a jamais demandé de le faire, même si mes frères et ma sœur n'hésitent pas eux, ils savent que c'est dans mon caractère. Tu lèves les yeux pour regarder le gryffondor dans les yeux. Mais en réfléchissant mon idée est loin d'être stupide. Je ne pourrais pas être neutre dans cette histoire, ils ne me laisseront pas le choix. Alors que si je deviens ton informatrice, je pourrais me battre contre cette cause stupide, sans même qu'ils ne le remarquent. Mes parents auront trop honte d'avoir élevé une fille comme moi pour l'avouer dans un premier temps, profitons-en. Tu le suppliais du regard en te demandant s'il accepterait, surtout que cela l'aiderait forcement d'avoir un indic au sein de la secte pour gravir plus vite les échelons. Il faut juste qu'il ne dise à personne qu'il s'agissait de toi, mais il ne prendrait aucun risque. Je ne risque rien et je sais me défendre, ce n'est pas un Doloris qui me fera peur...

 

• • • • • • • • • • •

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gryffindor ϟ Brave at heart

Messages : 1051
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Mer 25 Mai - 3:55

Fire meet gasoline
Ashton & Charlie



« I'll tell them how I survive it. I'll tell them that on bad mornings, it feels impossible to take pleasure in things because I'm afraid it could be taken away. That's when I make a list in my head of every act of goodness I've seen someone do. It's like a game. Repetitive. Even a little tedious after more than twenty years. But there are much worse games to play... » - Suzanne Collins





S'ils doutent sur quelque chose c'est de ma réserve, je ne parle pas souvent chez mes parents lorsque ce genre de conversations vient lors d'un dîner. Je ne fais qu'acquiescer, l'on ne m'a jamais demandé de le faire, même si mes frères et ma sœur n'hésitent pas eux, ils savent que c'est dans mon caractère.

« Il faut tout de même que tu fasses attention... Il faut essayer de penser comme eux. Est-ce qu'ils ne vont pas finir par trouver étrange que tu te taises tout le temps ? »

Pourquoi ne lui imposaient-ils pas de s'exprimer, comme le faisaient ses frères et sa soeur ? Si ses parents souhaitaient réellement qu'elle s'implique au sein de la secte, alors ils devraient la forcer à donner son avis sur ce à quoi elle participerait un jour. Est-ce qu'ils s'étaient déjà demandé si leur fille cadette était réellement de leur côté ou si elle ne faisait pas semblant, par accoutumance ? Peut-être qu'Ashton pensait à cela car il connaissait la vraie nature de Charlie, mais maintenant qu'il savait qu'elle était de son côté, il avait du mal à l'imaginer être dans l'autre camp. Il se demandait même si à la place de ses parents, il ne la suspecterait pas de ne pas penser comme eux, en raison de son silence. S'il avait été un Hempton, membre de l'Aeternam Irae de surcroît, il aurait tout fait pour s'assurer de la fidélité de chacun des membres de sa famille. Après tout, c'était l'image de la famille qui en résulterait. Ou alors elle était si proche de ses frères et de sa soeur, qui eux étaient probablement les petits chiens de leurs parents, qu'ils avaient déduit qu'elle pensait comme eux.

Mais en réfléchissant mon idée est loin d'être stupide. Je ne pourrais pas être neutre dans cette histoire, ils ne me laisseront pas le choix. Alors que si je deviens ton informatrice, je pourrais me battre contre cette cause stupide, sans même qu'ils ne le remarquent. Mes parents auront trop honte d'avoir élevé une fille comme moi pour l'avouer dans un premier temps, profitons-en.

Au fond de lui, Ashton savait bien qu'elle avait raison, et que son idée était excellente. Sauf qu'il ne voulait pas se résoudre à la mettre volontairement en danger pour une cause qui était des plus nobles. Jouer un double jeu n'était pas chose aisée. Si elle avait réussi à duper sa famille durant toutes ces années, parviendrait-elle à en faire de même avec l'élite de l'Aeternam Irae ? D'après ce qu'il avait pu voir d'eux, ils étaient sans pitié et ne reculaient devant rien. Un grand nombre d'entre eux étaient probablement des legilimens de très haut niveau, bien que ce don ne soit pas des plus répandus en raison de sa complexité d'apprentissage. Ils ne feraient donc qu'une bouchée de la pauvre Serpentard. Et Ashton avait du mal à imaginer ce qu'ils pourraient lui faire en se rendant compte qu'elle faisait partie des rares membres défectueux de la famille Hempton. La torturer ? La forcer à agir contre le Fallen Order sous risque de s'en prendre à ceux qu'elle aime ? Ils découvriraient bien assez vite l'existence d'Ashton, et des membres du Fallen Order qu'ils pourraient ensuite décimer aisément. Est-ce que tout cela en valait la peine ? Se mettre ainsi à découvert alors que ça pourrait tout aussi bien les conduire à leur perte ?

Pourtant, il s'agissait d'une occasion en or de mettre des bâtons dans les roues de cette secte, et de contrecarrer leurs plans. Leur faire mal directement de l'intérieur. Charlie devrait ne pas précipiter les choses et agir le plus discrètement possible. Elle devrait s'attirer la confiance de l'Aeternam Irae et de son élite, car ils ne lui donneraient probablement pas accès à tout dès le début, même si elle était une Hempton. Son infiltration devrait alors se faire pendant un certain laps de temps. Des jours... Des semaines... Des mois... Peut-être plus ! Tout en sachant que le moindre faux pas pourrait mettre sa vie en péril. Voulait-elle vraiment tout ça ? Elle semblait bien décidée, et Ashton savait que peu importe ce qu'il dirait, sa décision semblait déjà prise.

« Je sais que tes intentions sont nobles... Et bien que ça me pèse de l'avouer, c'est une idée de génie, bien que très risquée. Je crois en toi, mais imagine que tu échoues... Que va t-il t'arriver ? »

Comme si elle avait lu dans ses pensées, Charlie avait répondu en même temps...

Je ne risque rien et je sais me défendre, ce n'est pas un Doloris qui me fera peur...

Un Doloris pour qui ? Pour elle, ou pour cette pauvre victime qu'elle devrait torturer contre son gré ? Avait-elle tellement été contaminée par les coutumes de sa famille qu'en dépit de son refus de suivre leurs traces, elle se savait capable de torturer quelqu'un sans que cela ne trahisse son jugement ?

« Et bien moi j'ai peur. Peur pour toi... Je refuse de te perdre. Tu es l'une des seules personnes que j'aime qu'il me reste encore. Ma mère est morte depuis bien des années, bien assez tôt... Mon père m'a tourné le dos... Mes grands-parents sont morts à cause de gens comme ta famille... Je ne veux pas que tu disparaisses toi aussi... »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Slytherin ϟ On the way to greatness

Messages : 342
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   Lun 13 Juin - 18:23

Ashton & Charlie

 
Il faut tout de même que tu fasses attention... Il faut essayer de penser comme eux. Est-ce qu'ils ne vont pas finir par trouver étrange que tu te taises tout le temps ? Tu te mets à rire, il était sérieux cette fois-ci ? Il t'étonnait, bien sûr que non. C'était normal, les tiens y étaient que trop habitués, le jour où tu parlerais serait certainement des plus étranges. Tu le savais que trop bien, aucun des Hempton ne s'attendrait à ce que tu dises quoi que ce soit plutôt que des les écouter. Tu trouvais bien plus drôle de voir des frères et ta sœur faire lorsqu'ils n'étaient pas d'accord sur un sujet, plutôt que de donner ton propre avis. Tu avais tendance à te moquer assez facilement d'eux, chose que tes parents n'appréciaient guère lorsque tu y pensais, mais les situations pouvaient être assez cocasses, tu souriais bêtement rien que d'y penser. Tu le regardes de nouveau, pour qu'il comprenne que tu ne moquais pas de lui, mais il ignorait comment fonctionnait ta famille. En général les réactions de leurs enfants n'étaient pas prises en compte par tes parents alors ce n'était pas la chose la plus importante que tu ne parlais pas beaucoup. De toute manière, ils se fichent bien de nos avis, je suis une fille j'ai encore moins de droits que Stanley ou Tobias... Tu soupires, ta mère avait tenté tant bien que mal de faire de toi ce genre de jeune sorcière. Sans grand succès. J'aurais même certainement du mal à leur faire accepter le métier que je veux faire… alors parler comme je pense, plutôt crever.

Néanmoins, tu ne voulais pas rester sur cette conversation, il fallait qu'il accepte ton idée, pour lui pour que les sorciers comme lui soient protégés des sorciers comme ceux de ta famille. Je sais que tes intentions sont nobles... Et bien que ça me pèse de l'avouer, c'est une idée de génie, bien que très risquée. Je crois en toi, mais imagine que tu échoues... Que va t-il t'arriver ? Tu baisses les yeux un instant, tu savais bien ce qu'il t'arriverait, mais tu préférais éviter de répondre à cette question. Ashton n'accepterait jamais s'il savait tout ce que tu pourrais risquer. Mais il fallait le tenter, c'était assez important pour toi, pour que vous puissiez vivre ensemble plus tard, pour que vous puissiez avoir un avenir tous les deux. Ensemble, comme tu le souhaitais, mais si jamais l'Aeternam Irae prenait le pouvoir, jamais au grand jamais vous pourriez être ensemble, tu serais forcée de te marier à Espéranza. D'ailleurs, il fallait que tu trouves une parade pour éviter le mariage. Et bien moi j'ai peur. Peur pour toi... Je refuse de te perdre. Tu es l'une des seules personnes que j'aime qu'il me reste encore. Ma mère est morte depuis bien des années, bien assez tôt... Mon père m'a tourné le dos... Mes grands-parents sont morts à cause de gens comme ta famille... Je ne veux pas que tu disparaisses toi aussi... Tu soupires, tu savais qu'il avait réellement aucune chance au sein de sa famille. La plupart étant mort, tu ne pouvais pas le priver de toi de la même manière. Pourtant vous ne pourriez guère être ensemble si tu ne pouvais pas les fuir et partir était certainement la chose la plus lâche que tu pourrais faire sans te battre pour une cause que tu trouves correcte. Alors, raison de plus qu'on le fasse, pour eux... La vengeance était une chose que tes parents appréciaient énormément, alors pourquoi Ashton n'en profiterais pas après tout.

Plus vite j'arrive à y entrer, plus vite tu pourras dire ce que tu sais aux bonnes personnes qui pourront contre-carrer les plans de cette cause et plus vite on pourra se retrouver pour être ensemble. Tu savais que cela ne lui plairait pas, mais bon, il fallait au moins voir que votre but final serait plus facile à accomplir grâce à cela. Sinon, tu n'arriverais certainement jamais à te séparer des tiens sans une égratignure. Je risque plus en fuyant maintenant que si l'Aeternam Irae pers. Tu n'en doutais pas une seule seconde de ce que tu venais de lui dire. Je t'aime et je ne supporterais certainement pas d'être séparée de toi toute ma vie... Tu croyais au grand amour et tu pensais principalement l'avoir trouvé en la personne de Ashton.

 

• • • • • • • • • • •

But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (Charlton)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fire meet gasoline (Charlton)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fire meet gasoline. - Cleo
» Fire meet Gasoline - Anshu -
» (kallel) fire meet gasoline
» beckford ethan ϟ fire meet gasoline
» (M ou F) FIRE MEET GASOLINE / AU CHOIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeternam Irae :: Magical Story :: Écosse :: Poudlard :: Extérieur :: La forêt interdite-