Partagez | 
 

 [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Dim 31 Jan - 21:15

Love me like you do
Amy & Chelsea

Les journées d’avril étaient toutes très fortes en émotions. Après toutes les heures de colle de Doherty et les explosions non désirées durant les cours, les moments de repos dans la salle commune de Poufsouffle n’était plus du tout une option. Elle venait justement de sortir d’une heure de colle avec le professeur de potions et elle ses vêtements sentaient encore la fumée de chaudron. Elle arracha ses vêtements avant de les jeter pêle-mêle dans sa malle. Masse inerte qu’elle était, elle heurta fortement son lit et mordilla son oreiller en imaginant qu’il s’agissait du maître de potions qu’elle pouvait faire souffrir comme elle le voulait. Bien entendu, elle finit par se mordre la lèvre et goûta son propre sang. Si seulement elle avait réussi cette potion de Felix Felicis ! Maintenant elle en avait pour le week-end à ne plus rien entendre de son oreille gauche et elle avait une de ses envies de vomir. Elle hurla d’ailleurs de terreur lorsque sa voisine de dortoir entra en déposant une lettre sur le coin de sa table de nuit. « Non, mais ça va pas la tête ! » cria-t-elle plus fort qu’elle ne l’aurait souhaiter. Sa collègue lui jeta un drôle de regard, ne comprenant pas pourquoi elle se mettait à crier de la sorte pour si peu. Elle quitta tout de même le dortoir et Chelsea se retourna sur le dos en tendant la main vers son courrier. Une lettre de sa mère qui lui disait combien elle l’aimait et une autre de son père qui lui disait à quel point elle lui manquait. Elle redéposa les lettres en poussant un soupir, regardant fixement le plafond. Elle aussi, elle s’ennuyait pour mourir… mais pas de ses parents. L’image d’Amy s’infiltra dans sa mémoire et elle ferma les yeux en repensant à sa meilleure amie et aux bons moments qu’elles avaient partagées à Poudlard. Maintenant qu’elle n’était plus là, c’était différent. Oui, elle avait toujours Ashton et il était extraordinaire, mais elle ressentait un vide de ne pas voir la brunette sourire. Son tempérament de louve lui manquait aussi. La poufsouffle ressentit une légèrement boule dans sa gorge, mais elle ne voulait pas pleurer, non, cela ne servait à rien. Elle préféra se lever de son lit et retourner vers sa malle. Elle l’ouvrit en grand, mit de côté la robe nauséabonde, mauvais souvenir de sa fin de soirée et chercha plutôt des vêtements pour une excursion à l’extérieur. Il n’était pas encore trop tard, elle pourrait donc quitter l’enceinte du château sans éveiller les soupçons, mais elle n’avait pas vraiment envie d’y remettre les pieds ce soir. Elle voulait rendre visite à Amy et la revoir sourire. Elle s’habilla donc de façon à passer inaperçu dans la foule du casino. Un pantalon noir moulant et un haut blanc laissant voir son ventre qu’elle entrainait tous les jours. Il était important qu’elle garde la forme, puisqu’elle était tout de même capitaine de son équipe de Quidditch. Dans un sac, elle déposa ses souliers à talons hauts et déposa sur ses épaules sa cape de voyage. Ainsi, elle passerait parmi la foule d’élève sans soulever de question. Elle fit un chignon de ses longs cheveux et tressa quelques mèches afin de se donner un aspect un peu plus adulte et quitta prestement son dortoir. Elle était tout excitée à l’idée de quitter Poudlard pour une aventure nocturne au Dice N’ Magic.

Chelsea arriva à entrer par le plus grand des hasards. Elle discutait avec une demoiselle dans la file lorsque le responsable au porte demanda à son groupe de s’identifier. Elle entra donc comme membre du groupe, mais se sépara aussitôt d’eux une fois à l’intérieur. C’était la toute première fois qu’elle mettait les pieds dans cet endroit. Les jeux d’argent ne lui plaisaient pas plus que ça et, de toute façon, elle n’avait pas réellement l’âge requis pour pouvoir s’adonner à ce passe-temps. Elle resta un moment à observer les adultes qui misaient de l’argent. Certains avaient visiblement plus de chance que d’autre et Chelsea se demanda s’il réglementait les paris ? Un client sous le Felix Felicis pouvait-il entrer sans problème dans cet établissement ? Elle regarda aux alentour, cherchant le cabaret, mais ne le trouva pas. Elle était pourtant certaine qu’Amy travaillait ici. Elle s’approcha doucement d’un homme et lui tapota l’épaule. Il était visiblement ivre et la détaille de la tête aux pieds. Il semblait même aimé le spectacle. « Pardonnez-moi… ou se trouve le cabaret ? » « Il faut ressortir ma p’tite dame. » Elle hocha la tête avant de revenir sur ses pas et d’emprunter l’autre porte. La musique changea aussitôt et la lumière se fit plus calme et tamisée. Elle chercha des yeux et, finalement, elle la trouva. Son cœur manqua un battement et elle ressentit des picotements le long de ses bras. Amy était là, devant elle, toute belle dans sa tenue de scène. Pour ne pas paraitre idiote et se faire remarquer, elle avança doucement et prit place sous un faisceau de lumière. Elle savait que, si elle regardait dans sa direction, elle pourrait finalement la voir.

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Lun 1 Fév - 0:26

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


La journée était déjà bien entamée, en vérité, la soleil venait doucement regagner son lit pour laisser place au règne de la lune. Une faible lumière filtra a travers la fenêtre de sa chambre, tandis que la brune partait à la recherche de ses boucles d'oreilles. Une lettre trônant sur les draps en soie blancs de son lit :

« Mlle Amy Gallagher,
Dans le cadre de notre gala annuel, nous organisons une réception en l'honneur de la nomination du ministre Killian Pearson. Ainsi, votre présence est requise, il vous sera donné l'occasion de danser devant toute une assemblée de sorciers pour récolter des fonds afin d'aider à la reconstruction du ministère.
Je vous prie, Mademoiselle, d'agréer l'expression de mes sentiments des plus distinguées.
Mr Preston, directeur du Dice n Magic. »


Cette nouvelle n'avait pas réellement ravi la jeune femme qui n'aimait pas spécialement être entouré de monde, encore moins issu d'un milieu aisé. Elle savait qu'elle serait jugée, que ses paroles seraient lourdes en conséquences et que de ce fait, elle allait passer la soirée à être angoissée. Dans son quotidien, l'écossaise était déjà d'un naturel un peu trop franc, alors elle n'aimait pas se faire remarquer. Jusqu'à présent, elle avait toujours réussi a passer a travers les filets de ce genre de courtoisies bien trop imposante pour ses petites épaules. Parler, communiquer, rire et sourire à des paroles qu'elle ne trouverait probablement peu drôle, paraître a l'aise devant des gens qui passerait leur soirée à la jauger du regard... très peu pour elle. Non elle aurait préférée passer sa soirée avec ses amis dans un bon pub à rire et à chanter. Ce n'est pas que Amy n'aimait pas les gens, au contraire, elle passait tout le temps qu'elle pouvait à faire en sorte de rendre leur vie meilleure. Cependant, il était difficile pour elle de faire face à tant d’intérêt, elle n'avait jamais fait les choses pour qu'on parle d'elle, et aujourd'hui encore, elle se demandait comment elle allait sortir de cette épreuve sans sombrer dans ses bégaiement habituel et ses rougeurs incessantes. Oui Amy n'était pas femme à vouloir attirer l'attention c'était bien trop dangereux en ces temps brumeux et le métier de danseuse au Dice n'arrangeait pas ça dans le bon sens. Mais ce qu'elle aimait dans ce métier c'était indéniablement faire partager sa passion pour la danse. Elle aimait raconter une histoire avec ses gestes au rythme de la musique.

La brune arrangea ses cheveux en les ebourrifants donnant un aspect sauvage à ses boucles naturelles, prit un tube de rouge a lèvre carmin qu'elle passa doucement sur ses lèvres pleines, maquilla d'un geste léger ses yeux, faisant ressortir l'iris caramel de ses yeux, encadré par un trait d'eye liner noir. Et finit par poser une touche de rose sur ses joues pâles. Un coup d’œil dans le miroir et elle se sentit... Différente. Son Tshirt moulant pailleté lui encadrait sa silhouette, faisant ressortir de manière flatteuse ses atouts féminins, a cela elle avait rajouté une mini jupe noire habillée mais sexy. Prête à y aller, elle en oublia sa paire d'escarpin posée sur le rebord du lit. C'est dans l'entrée qu'elle se rendit compte de ses pieds nus. D'un pas rapide, elle remonta chercher ses talons et les mit a ses pieds. Même si la brune n'avait pas l'habitude de se maquiller avant afin d’être aussi élégante, elle était tout de même habituée a porter des talons, complexant sur sa petite taille, trichant pour gagner quelques centimètres.

Fin prête, la jeune femme transplana devant le Dice et fila dans les loges afin d'ajouter quelques paillettes dorée sur son corps, chose qu'elle avait prit l'habitude de faire afin de briller encore plus sous les projecteurs lors de ses prestations. Elle ne perdit pas une minute pour prendre sa place sur scène sachant que Shawn n'aimait pas les retards. Elle serait peut être excusée quand elle oserait lui avouer qu'elle était sa fille... Le sourire au lèvres elle commença a se mouvoir telle un félin sur la piste. Elle était douée pour ça, elle avait toujours était une artiste, petite sa mère lui avait offert des cours de danse et depuis la danse était devenue son grand amour. Même à Poudlard elle avait continuée à travailler dur toujours encouragée par sa meilleure amie Chelsea. Son coeur se serra rien qu'à la pensée de son amie, elle lui manquée terriblement et elles n'avaient que trop peu d'occasions de se voir. La belle tourna sur elle même le visage plein d'expression et fit une roue impeccablement réalisée. Le regard des personnes dans la salle la rendait beaucoup plus sûre d'elle à présent et c'est lorsqu'elle entreprit un pas danse assez complexe qu'elle remarqua Chelsea dans la salle. Elle était sublime si bien qu'Amy crut ne pas pouvoir enchainer sur la suite de son show mais au lieu de ça elle montra Chelsea du doigt et marmonna un petit "C'est pour toi" avant de s'élancer sur une barre métallique et d'y faire des acrobaties digne des danseuses du Dice.

Apres le show la brune descendit de scene et attrapa une bouteille d'eau afin de s'hydrater. Puis elle accosta son amie avec un grand sourire " Alors mademoiselle le spectacle vous a plu ? "

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Lun 1 Fév - 1:38

Love me like you do
Amy & Chelsea

Chelsea ne regardait même pas autour d’elle. Elle n’était loin de se douter qu’elle venait de s’incruster dans un évènement branché pour le ministre de la magie. Si elle l’avait su, probablement qu’elle aurait tout de même agit de la même façon. Le manque d’Amy, ce n’était pas à prendre à la légère ! Et Chelsea regrettait chaque jour de ne pas retrouver ce grand sourire dans la grande salle. C’était un véritable rayon de soleil sur son âme et possiblement l’une des choses qui lui plaisait le plus dans le monde des sorciers. Elle comprenait maintenant pourquoi elle risquait de se faire punir pour ne pas avoir respecter les règles de l’école… mais Amy valait la peine de passer des heures de colles en compagnie du méchant Aiden Doherty. Il semblait l’avoir dans son viseur, de toute façon, alors autant lui donner de vraies bonnes raisons de la punir. La danseuse était justement la plus magnifique de toutes les raisons. Elle était extraordinaire et chacun de ses mouvements de danse sur cette scène lui donnait l’impression qu’elle était un ange… parce que c’était exactement ce qu’elle était, de toute façon. Chelsea dut se retenir de ne pas applaudir vigoureusement lorsqu’elle fit une roue si jolie réalisée. Elle se souvenait des moments passés en sa compagnie dans la cour de l’école à tenter de le faire. Amy réussissait toujours du premier coup et la Poufsouffle finissait avec les fesses sur le gazon et une légère ecchymose. Mais la Serpentard riait toujours aux éclats et elle savait que sa douleur en valait la peine.

Chelsea afficha un sourire lorsqu’Amy la remarqua enfin ! Elle sembla sous le choc quelques instants, mais elle se reprit avec une facilité qui lui était sienne. Lorsqu’elle la pointa du doigt, elle réussit à lire ses lèvres qu’elle danserait pour elle. Elle s’élance avec tellement de grâce et d’élégance vers la barre métallique. Savoir qu’elle dansait pour elle lui fit monter le rouge aux joues et elle eut rapidement chaud. Elle se débarrassa de sa robe de sorcier et se contenta d’apprécier chaque partie du spectacle. Plus Amy dansait lascivement, plus elle sentait la chaleur monter à ses joues. Lorsque le spectacle se termina, Chelsea accompagna les hommes présents dans la pièce et applaudit chaleureusement son amie. C’est avec une grande satisfaction qu’elle remarqua qu’elle se dirigeait vers elle. Parmi toutes les personnes importantes dans cette pièce, c’était vers elle que ses pieds se dirigeaient, tout naturellement. Elle l’a laissa s’hydrater, sans dire un seul mot. Elle pouvait voir chaque parcelle de sueur sur son front, preuve flagrante qu’elle avait chaud. Il n’existait pas de meilleure preuve pour un travail bien fait. « Alors mademoiselle le spectacle vous a plu ? » Un petit sourire mélangeant taquinerie et sincérité plana sur son visage. « Plaire n’est même pas un mot assez puissant. Je dirais que je vais en rêver pendant au moins une semaine entière. » Chelsea lui fit un petit clin d’œil avant de se lever pour se mettre à sa hauteur. « Si je n’arrive pas à me concentrer durant les cours, ce sera entièrement de ta faute. » La Poufsouffle laissa échapper un petit rire avant de se jeter dans ses bras pour la serrer très fort contre elle. Son odeur lui fit vivre de nombreuses sensations et lui remémora des tonnes de souvenirs. « Tu m’as tellement manqué… »
Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Lun 1 Fév - 15:44

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


Il  y a un adage qui dit que la véritable tragédie de la vie est ce qu'il meurt a l’intérieur de l'homme pendant qu'il vit encore. Qu'est-ce que cela signifiait ? Qu'entendait-on par « mourir a l'interieur » ? l'âme ? L'espoir ? L'humanité ? Cette citation sera sans doute interprètée de bien des manière différente puisqu'au fond aucun être humain ne possède la même conception de la vie et de tout ce qui rattache l'homme à cette étrange phénomène. Au fond, tout le monde craignait la mort alors que c'était une chose qui faisait parti de ce cercle infini qu'était l'existence de l'Homme, tout le monde se rattachait à cette vie mais perdait du temps à faire du mal sans cesse. Pourtant, il y avait pire que la mort, il y avait cette chose au fond de soi, cette étincelle qui faisait briller l'âme et qui constituait le lien réel avec la vie, cette chose qui si elle était rompue faisait basculé l'existence vers quelque chose de pire de la mort. Amy avait vu de ses propre yeux cette flamme s'éteindre dans les yeux de ses amis, et en vérité si elle se levait tout les matins c'était pour rallumer chaque feu qui avait été détruit, son seul et unique but dans la vie était de rappeler encore et toujours qu'il ne fallait jamais se laisser abattre et que certaines choses méritaient qu'on s'y attache. Ne jamais laisser la flamme s'éteindre, ne jamais croire que tout est perdu. Ce que les autres appelait de la naïveté, la brune elle était sûre d'accomplir ce que chaque homme devait faire sur cette terre. Ainsi était son dessein : aider, réparer, adoucir, soigner ou mourir. Voilà pourquoi elle ne pouvait comprendre qu'il existe des personnes capable de construire des forteresse de terreur, d’insuffler la cruauté comme on souffle sur une plaie en espérant faire passer la douleur.

Il existait des moyens de redonner a cette petit étincelle un peu d'espoir afin de la transformer en feu ardent. Et lorsqu'elle avait vu Chelsea ce soir là elle avait pressenti que quelque chose n'allait pas. Peut être était-ce son air mélancolique ou les cernes qui se promenaient sous ses yeux. De toute évidence Chelsea était fatiguée; quelque chose n'allait pas et elle avait accouru au Dice pour lui en parler. « Plaire n’est même pas un mot assez puissant. Je dirais que je vais en rêver pendant au moins une semaine entière. » Chelsea lui fit un petit clin d’œil avant de se lever pour se mettre à sa hauteur. Elle avait décidément encore grandit, mais il y avait quelque chose de changer chez elle. Elle faisait plus ... Femme. Et cela ne déplu pas à la brunette qui la dévora un instant des yeux. « Si je n’arrive pas à me concentrer durant les cours, ce sera entièrement de ta faute. » La brune ne put se retenir de rire à la remarque de Chelsea. Comme si elle avait besoin d'elle pour ne pas être concentrée en cours ! Un rien pouvait lui faire totalement oublier qu'elle se trouvait à l'école de magie. Un pincement vint lui retourner l'estomac lorsqu'elle pensa à ses années passée en compagnie de Chelsea à l'école de magie. De loin les meilleures années de sa vie, années maintenant terminées et elle allée devoir encore attendre un moment avant que Chelsea sorte de Poudlard.

« Tu m’as tellement manqué… » sa meilleure amie s'était jetée dans ses bras en prononçant cette phrase qui la sortie de ses pensées violemment. Amy resserra son étreinte autour de son amie et plongea sa tête dans la chevelure aux reflets roux de la jeune femme. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait ça qu'elle se dit qu'une de ses plus grandes peurs serait d'oublier la sensation que lui procurait ses étreintes avec la pouffsouffle. "Tu m'as manquée aussi, ça faisait longtemps...Bien trop longtemps CD !" la belle se saisit de la main de Chelsea et la conduisit vers le bar là ou elle commanda deux whisky pur feu. C'était peut être un peu fort pour les deux jeunes femmes mais au moins ça leur mettrait du baume au coeur. " Je suis heureuse de te voir ici... Tu n'imagines pas ! Alors comment se passe cette année sans mes roues dans la cours et moi sur ton dos ? De bonnes notes ? Moins de bleus ? De nouvelles histoires d'amour ?" pour être franche elle aurait préféré que la réponse à la dernière soit négative si cela concernait Chelsea.

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mer 3 Fév - 4:20

Love me like you do
Amy & Chelsea

Le rire d’Amy. Probablement le plus beau son qui puisse exister sur cette Terre. Le sourire qui apparaissait alors sur ses lèvres avaient le même éclat que celui du vif d’or lors d’un match de Quidditch. Elle imaginait sans peine tout ce qui pouvait se passer dans la tête de son amie à ce moment-là. N’ayant pas étudier dans la même maison et dans la même année, la danseuse avait donc rarement vu Chelsea en pleine concentration en cours… mais elle en avait entendu parlé et l’avait bien remarqué avec toutes les heures de colle qu’elle avait accumulées depuis le tout depuis de sa scolarité. En même temps, la moitié de ses heures de colle venait du professeur Doherty qui ne la portait tout simplement pas dans son cœur. Cette simple pensée suffit à ramener un nuage sur l’astre solaire qu’était Amy Gallagher. Un simple petit coup d’œil à cette dernière et elle oublia pourquoi elle était en train de devenir aussi grognonne. Un sourire revint sur son visage. C’était ça, le bonheur, revoir une personne qui nous a manqué depuis beaucoup trop longtemps.

La brunette ne tarda pas à sentir les bras de sa meilleure amie qui resserrait pour l’emprisonner dans une étreinte qui lui rappelait celles qu’elles partageaient à Poudlard lorsqu’elles se retrouvaient pour une raison quelconque. Toutes les raisons étaient bonnes, de toute façon, pour faire la fête en compagnie de l’ancienne Serpentard. La jaune et noire sourit en se rappelant à quelle point cette maison avait été parfaite pour son amie. Elle était une véritable louve et Chelsea n’avait pas été étonnée lorsqu’elle lui avait annoncée qu’elle était un animagus loup. Elle avait éclaté de rire, il n’y avait rien de plus évident. « Tu m'as manquée aussi, ça faisait longtemps...Bien trop longtemps CD ! » La Poufsouffle la laissa prendre sa main et la suivit sans rechigner alors qu’elle l’entraînait d’un pas gracieux vers le bar. La brunette s’étonnait encore aujourd’hui de voir avec quelle facilité Amy pouvait dégagée autant de… beauté. Elle était une véritable déesse et chaque mouvement qu’elle faisait semblait être un pas de danse digne d’une déesse. Lorsqu’elle tentait de recréer ce phénomène, elle ressemblait seulement à un gros hippogriffe chez un apothicaire. Amy commanda pour elles et Chelsea la remercia intérieurement, car elle était certaine qu’elle n’aurait pas réussi à le faire sans attirer les soupçons sur elle. Oui, elle avait l’âge pour entrer au casino, mais elle n’était pas autorisée à s’y trouver aussi tard et… il paraissait même que le propriétaire faisait peur à voir… dans le style… tu me voles et je te butte. S’il y avait bien une personne avec qui elle ne voulait pas faire affaires ce soir, c’était cet homme de 3 mètres. La voix d’Amy ramena aussitôt Chelsea sur terre et elle oublia les rumeurs qu’elle avait entendues sur le propriétaire du casino. « Je suis heureuse de te voir ici... Tu n'imagines pas ! Alors comment se passe cette année sans mes roues dans la cours et moi sur ton dos ? De bonnes notes ? Moins de bleus ? De nouvelles histoires d'amour ? » L’étudiante s’étouffa un moment en attendant les paroles de son amie. Ce n’était pas tant le début qui la choquait, mais bien la fin en ce qui concernait les amours. Elle n’avait pas vraiment eu de petits amis depuis qu’elle était à Poudlard, juste quelques petites histoires rapides avec une telle demoiselle ou un autre beau garçon.  Mais ce qui la perturbait à ce moment… elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. En temps normal, parler de tout ça avec Amy ne la dérangeait aucunement, mais c’était différent cette fois. « Euh… Et bien… Euh… » Elle tourna sa langue cette fois dans sa bouche et se lança sur ses cours qui étaient tout aussi monotones et sur le fait qu’elle continuait d’avoir les notes de passage dans les cours qui ne l’intéressaient pas plus que ça. Elle n’oublia pas non plus de lui dire à quel point elle s’ennuyait de ne pas la voir pratiquer ses pas de danse dans la cour. « Je m’amuse énormément avec Ashton ! Il est génial, mais il n’a pas le rythme dans le sang… tu sais ? » Elle appuya ses dires de quelques mouvements de bassin hors tempo, juste pour prouver qu’elle n’avait aucunement le rythme elle-même. Elle se garda bien de parler des amours, mais elle sentait tout de même le regard insistant de sa meilleure amie sur elle. Aussitôt, le rouge lui monta aux joues. « Euh… il y a bien un Serpentard qui est… comment je pourrais dire ça sans paraitre… » Elle prit une grande inspiration. Ouf, c’était plus difficile qu’elle ne le pensait en fait. « Et bien... disons que... c’était... euh... comment dire ça... euh... c'étaitsuperchaudetqu’ilm’afaitdurentrededans... sansaucunedissimulation. » Elle sentit le rouge qui continuait de lui chauffer les joues, mais elle ne savait pas si c’était le manque d’air, l’alcool qui montait doucement dans son système et l’attente de la réaction d’Amy qui causait cette étrange montré de chaleur et d’adrénaline.

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Jeu 4 Fév - 21:39

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


Il y avait des jours comme cela où tout échappait à la compréhension. On avait beau s’accrocher à certaines idées, vouloir plus fort que tout cerner le pourquoi du comment, rien n’y faisait. Les questions étaient toujours nombreuses dans les esprits vifs, mais trop compliquées quand la situation n’avait encore été jamais vue auparavant. La belle Amy Gallagher trouvait que beaucoup de choses étaient en suspens, le danger rôdait et elle sentait cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête à tous comme une sorte de fatalité. Etait-ce une raison pour fonder dans le mur sans prendre la peine de se battre et de regarder les situations qui valaient la peine de vivre ? Non. Elle n’était pas de ce genre-là la petite jeune femme. Au contraire, malgré la folie qui s’était emparé du monde des sorciers, cette cruauté qu’elle pouvait rencontrer  à chaque coin de rue, la brunette ne perdait pas espoir d’un jour voir le monde évoluer vers le bien. Puis après tout, à chaque nuit son aurore, n’est-ce pas ?

Evidemment qu’elle avait peur. Evidemment qu’elle ne savait pas comment les choses allaient évoluées, elle n’avait pas la science infuse après tout et elle restait l’une de ces femmes qui redoutait la noirceur chez son adversaire, qui avait déjà vu les pires choses que pouvait faire une personne. Mais elle n’en démordrait pas : tout avait une solution à tout, et ceux qui faisaient le bien l’emportaient toujours sur le mauvais, même si celui-ci revenait. Cet optimisme était souvent ébranlé, elle avait du mal à garder le cap quelque fois mais pourtant elle n’avait jamais abandonné sa lutte contre la facilité. Cette force elle la trouvait au prés des personnes quelle aimait, des personnes comme Chelsea. Elle était bien en compagnie de Jude, elle ne se l'avouerait sûrement pas mais il déclenchait chez elle une vague de chaleur dans tout le corps, une chaleur rassurante et douce qui enveloppait.

Des paroles qu'elle ne savait pas comment prendre, des regards trop doux pour qu'elle ne les balaye d'un revers de main. Elle prit un peu de force au creux du silence de l’obscurité qui l'entourait, du courage pour répondre sans perdre la face, en allant jusqu'au bout de ses pensées. « Euh… Et bien… Euh… » La belle reporta son attention sur la belle Chelsea qui semblait réfléchir a ses mots, ce qui était bien étrange pour la rouquine qui avait pour habitude de la submerger d'histoires.  « Je m’amuse énormément avec Ashton ! Il est génial, mais il n’a pas le rythme dans le sang… tu sais ? »  elle avait fait ce commentaire tout en enchainant des tours de bassin, ce qui la fit éclater de rire. Imaginer Ashton entrain de danser ne pouvait que la faire rire sur tout qu'une vision de l'homme en collant de danse vint s'immiscer dans son esprit et ce fut d'autant plus drôle !  « Euh… il y a bien un Serpentard qui est… comment je pourrais dire ça sans paraître… » Elle observa son amie prendre une grande inspiration. Connaissant Chelsea c'était mauvais signe. « Et bien... disons que... c’était... euh... comment dire ça... euh... c'étaitsuperchaudetqu’ilm’afaitdurentrededans... sansaucunedissimulation. » Amy faillit s'étouffer avec sa gorgée de whisky pur feu quand elle comprit les mots de Chelsea. Elle observa un instant sa meilleure amie, pinça ses lèvres signe qu'elle était préoccupée et plissa ses yeux "Un serpentard ... Puis je savoir de quel serpentard il s'agit ?" Car des serpentards très rentre dedans il n'y en avait pas tant que ça. La belle inspira un grand coups a son tour, ne comprenant pas pourquoi cette nouvelle la contrarier autant. Après tout Chelsea faisait ce qu'elle voulait, sa vie amoureuse ne la regardait pas tant que ça. " Quoi qu'il en soit je suis heureuse pour toi ... Décidemment on attire les hommes très expressifs, Shawn m'a dit qu'il avait du calmer le nouveau premier ministre car il lui a proposé une somme d'argent pour passer une nuit avec moi ... Quelle histoire !"

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mar 9 Fév - 3:56

Love me like you do
Amy & Chelsea

Chelsea ne pouvait pas nier qu’elle se sentait bien, maintenant qu’elle avait retrouvé sa meilleure amie. Un sentiment de bien-être se rependait doucement dans tout son corps et elle arrivait à oublier les mauvaises nouvelles qu’elle avait vu dans la gazette du sorcier. Personne ne pouvait nier la menace qui planait maintenant au-dessus de leurs têtes. En tant que membre de l’AD, elle se sentait choyé d’en apprendre un peu plus que le commun des mortels. Elle ne pouvait pas nier que les journaux tentaient de rendre la chose moins grave qu’elle ne l’était, que les membres de la gazette devaient faire tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher la populace de tomber dans la crainte… dans la peur. Elle était courageuse, mais c’était peut-être ce qui lui manquait le plus. Elle avait sans cesse peur, peur de retrouver un membre de sa famille moldue dans une situation délicate, peur que sa maman sorcière se retrouve prise pour cible, étant infirmière à Sainte-Mangouste. Peur qu’un homme louche ne pose la main sur ne serait-ce qu’un seul cheveu de sa belle Amy. Ashton ne meurt de par son sang. Pendant un bref instant, Chelsea en profita pour fermer les yeux et prendre de grandes respirations, sentant qu’elle manquait d’air et qu’elle avait la nausée. Elle avait l’impression que rien sur cette Terre n’avait plus d’importance, maintenant que cette grande menace, cette épée de Damoclès pendouillait au-dessus de leurs têtes. Pourraient-ils seulement être en sécurité et en paix dans le monde des sorciers ?

La jolie brune regarda avec appréhension son amie, après lui avoir annoncer qu’un Serpentard lui avait légèrement tourner autour. Bien sûr, elle n’était pas non plus entrer dans les détails, parce que certains d’entre eux la faisait encore rougir de honte et… d’un autre sentiment qu’elle n’arrivait pas à comprendre. Elle ne ressentait aucun sentiment amoureux pour ce garçon, alors le fonctionnement étrange de son corps la laisser un peu sous le choc et elle se sentait au dépourvu. Amy ne sembla pas approuver et elle en eut la confirmation quand elle lui demanda de quel Serpentard il pouvait bien s’agir. Elle prit une grande respiration, indigné qu’elle puisse être aussi peu enjouée à cette nouvelle et, pendant une fraction de secondes, la lumière se fit dans son esprit. Amy avait été dans cette maison, elle connaissait chacun de ses membres et il était donc certain qu’elle connaissait l’identité de celui qui lui avait si ouvertement fait la cour dans les vestiaires du stade de Quidditch. Elle se racla la gorge, parce qu’elle avait soudainement très envie de revenir en arrière et d’effacer cette conversation. La dernière chose dont elle voulait parler avec elle, c’était de ses amours… parce qu’elle savait que l’on finirait par parler aussi des siens et qu’elle n’aimait pas vraiment l’idée qu’Amy puisse avoir une vie sentimentale. Elle aimait bien la savoir célibataire. Elle regarda un moment ses pieds et apprécia les beaux talons hauts noirs et brillants qui lui donnait quelques pouces de plus. Tout était plus important que de lui dire la vérité. Elle regarda le verre de whisky pur feu et, bien qu’elle savait ne pas tenir l’alcool, prit le verre et le porta à ses lèvres. Deux bonnes gorgées plus tard et un peu plus de courage au ventre, elle osa enfin parler : « Kazhan… mais je me doute bien que ce n’était rien de bien sérieux. » C’était plus fort qu’elle, elle devait absolument justifier ses agissements. Elle ne voulait pas non plus qu’Amy la regarde avec pitié ou avec dédain. « Je l’ai embrassé.. C’est tout. On ne va pas s’éterniser sur le sujet. »

Chelsea plongea de nouveau dans son verre et fut à deux doigts de recracher le contenu lorsqu’elle entendit Amy dire que le Ministre avait demandé à son patron de payer pour une nuit avec elle. Aussitôt, elle détesta cet homme et fronça les sourcils en se souvenant qu’elle l’avait vu dans la salle. Elle lui jeta un regard subtil, il était très bien entouré et elle ne put voir que son profil… Il était pourri ! Chelsea regarda sa meilleure amie et lui fit une grimace avant d’éclater de rire, mais ce dernier n’était pas du tout enjoué et il cachait en fait ce qu’elle ressentait vraiment. Elle était jalouse de savoir qu’un homme avec autant de pouvoir tournait autour de SA Amy… Elle jeta un léger regard au verre de son amie qui était maintenant vide et s’empressa de vider le sien avec de faire un signe qu’on les resserve. Elle avait maintenant envie d’oublier Kazhan, ce ministre de merde qui courrait sa copine et la seule chose qu’elle voulait dans son esprit, la seule chose qui avait véritable de l’importance et qui prit toute la place fut… Amy…

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Autority ϟ Obey him

Messages : 22
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mer 10 Fév - 19:13


       
C'est la St Valentin

       

       

       
Bonsoir jolies demoiselles ! Je vois qu'il y a de la jalousie dans l'air... Ne vous inquiétez pas, maintenant que je suis là, tout va s'arranger... Il te suffira de t'inspirer du prochain gif Amy  :keur:  


       
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mer 10 Fév - 21:11

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


T ic Tac Tic Tac. Le temps s’écoulait vite, bien trop vite pour des temps aussi brumeux. C’était comme si ses propres plans lui échappait et il était bien vrai qu’elle avait du mal à garder la tête hors de l’eau. Tic Tac Tic Tac. Elle aurait dû savoir que tout file, que tout évolue. Le sable s’écoule doucement emportant avec lui la moindre des actions faites. Ainsi le moindre détail avait son importance tout comme le moindre choix menait à un chemin différent de celui que l’on aurait imaginé. Stupide, elle avait été stupide et avait oublié une minuscule chose qui allait tout changer. pendant longtemps elle avait cru tenir entre ses mains les cartes du jeu qu’elle avait minutieusement installé, pourtant son coup de bluff s’effritait sous ses doigts lisses. Etait-elle sûre d’avoir fait le bon choix ? quelques mois plus tôt, elle aurait répondit un grand oui sans hésiter mais aujourd’hui elle n’était plus sûre de ce qui valait la peine de faire ou non. C’était étrange… Sous sa forme animale, elle avait d’abord cru que les instincts sauvages reprendraient le dessus, mais cela avait été différent de ce qu’elle avait imaginé. Au contraire d’avoir cette force de détachement dont elle faisait preuve depuis des années, Amy avait trouvé autre chose. L’attachement. Il n’y avait que ça pour faire douter l’indomptable Amy, la jeune femme qui ne se laissait plus abusée par aucun mots, par aucune flatteries, la jeune femme qui nul besoin de quiconque mais qui aimait abuser des autres. PAN. Ça lui était tombé dessus comme ça, ça l’avait frappé comme une balle de revolver en pleine tête : violent, fatal. Depuis qu’elle avait observé le visage sous le masque de son interlocutrice, sa meilleure amie, elle avait été obligée d’admettre qu’elle n’était pas celle qu’elle pensait qu’il était. « Kazhan… mais je me doute bien que ce n’était rien de bien sérieux. » C'était bien pire que ce qu'elle pensée. Serrant le poing Amy fixa Chelsea droit dans les yeux ne voulant pas montrer à quelle point ça la troublée de penser à Chelsea et Kazhan, mais peut être qu'elle pensait trop vite au pire. Peut être qu'il ne s'était rien passé. « Je l’ai embrassé.. C’est tout. On ne va pas s’éterniser sur le sujet. »


Elle jonglait entre l’image de séductrice que possédait Chelsea et celle qu’elle avait pu lire dans ses yeux à chaque fois qu’elle était venue lui ronronner à l’oreille. Car il fallait bien l'avouer Amy avait ronronné à son oreille plus d'une fois sans que Chelsea ne le remarque, alors elle l'avait jugée pas intéressée. De toutes manières elle ne pouvait pas piquer une crise de jalousie ça non. Alors comment faire ? Piégée par son propre jeu, damnée par ses propres flammes. Il n’y avait rien qu’elle puisse faire sans qu’elle ne soit choquée à présent et même si elle essayait de croire qu’elle s’en fichait… Il n’en était rien. Plusieurs fois elle avait songé disparaitre, abandonner et ne plus se faire passer pour ce qu’elle n’était pas… Mais renoncer à cela était renoncer à bien plus qu’à une simple place amicale, on parlait de sa meilleure amie.

Elle balaya ces pensées là car celle qui occupait ses pensées actuelles venait de boire son verre d'un trait, sourire enjôleur sur les lèvres. Celui-là même auquel elle avait l’habitude de répondre par une œillade charbonneuse. Ses yeux se posèrent sur le visage de Chelsea dont elle vit la frimousse changer de couleur. " Que ce passe-t-il Chelsea ? J'ai dit quelque chose de mal ?... Tu as peur que je te juge au sujet de Kazhan ? Je ne peux pas te dire que j'aime bien ce type.... Loin de là, il est charmeur mais très manipulateur... Tu sais je ... Non rien. Fait attention à toi s'il te plait je ne supporterais pas que quelqu'un te brise le cœur". La belle soupire, elle ne peut lui avouer qu'une part d'elle est maintenant jalouse... Bien plus jalouse qu'elle ne le devrait... Cela gâcherait la soirée assurément et si Chelsea avait choisit Kazhan alors Amy ne pouvait rien faire de plus. Elle observa un instant la pouffsouffle et fini par sourire. Puis tendit l'oreille entendant le nouveau single des Bizarr'Sisters, un groupe que les deux jeunes femmes appréciaient beaucoup. Amy se leva et quelque peu aidée par son verre de whisky pur feu ingéré cul sec une minute plus tôt, commença à mouvoir son corps au rythme de la musique. Elle ferma les yeux et chaque parcelles de son être se mit à vibrer avec le son des instruments, le sourire aux lèvres elle passa la main dans ses cheveux se courbant légèrement, puis regarda Chelsea et lui fit signe de la rejoindre avec son doigt. Elle se recula quelque peu pour se mettre sur la piste de danse du Dice, là elle attrapa Chelsea qui venait de la rejoindre et fit glisser ses mains sur les hanches de la pouffsouffle un sourire malicieux sur le visage. Son corps ondulant se rapprocha de la douce Chelsea, tandis que les gens autour d'elles danser. Portée par le son, Amy sourit à son amie se continua à se mouvoir langoureusement, la frôlant sans jamais trop se coller à elle. Laissant la tension monter entre elles, elle se dit que Kazhan n'arriverait sûrement jamais à faire mieux.  

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Jeu 11 Fév - 3:21

Love me like you do
Amy & Chelsea

Chelsea se sentit tout à coup mal à l’aise d’avoir aborder le sujet avec sa meilleure amie. Il s’agissait pourtant d’un sujet tout à fait banal qui avait été plus que monnaie courante durant leur scolarité commune. Chelsea l’avait été lui raconter que tel ou telle personne lui avait fait des yeux de biches et elle avait toujours sourit, taper dans ses mains et rigoler à ces histoires. Cependant, maintenant qu’il s’agissait de son histoire à elle, elle trouvait moins attrayant d’en parler… ou peut-être qu’elle voulait simplement faire comprendre à Amy que personne n’était vraiment important dans son cœur. Oui, c’était peut-être ça, parce qu’elle avait tout de même trouver important de préciser qu’elle ne ressentait rien pour Kazhan… et c’était bel et bien le cas. Elle ne comprenait pas pourquoi, lorsqu’elle voyait son corps, elle se sentait aussitôt attirée vers lui. C’était physique et non pas sentimentale… et elle ignorait pourquoi, mais il était primordial qu’Amy le comprenne. En soupirant, elle jeta un petit regard à la magnifique brune qui se trouvait à ses côtés. Il y avait quelque chose chez elle qui dégageait de la grâce et la Poufsouffle l’aurait très facilement comparé à une princesse… à une reine. Oui, parce qu’elle était largement plus qu’une simple princesse et n’est pas reine qui veut. Son regard se perdit dans l’élégance de son cou à la couleur de la porcelaine. Elle était même certaine qu’au toucher, il était tout aussi doux, mais elle n’osait pas et elle n’oserait probablement jamais. Quoi qu’elle le ferait peut-être pour rire… simplement pour la faire rire et juger de sa réaction. La jolie brunette ne pouvait plus se cacher derrière un voile. Elle n’avait jamais dissimulé le fait qu’elle s’attachait à la personnalité d’une personne avant son apparence et, de cause à effet, se sentait attiré autant par la gente féminine que la gente masculine. Le sexe d’une personne, pour elle, c’était tout à fait secondaire. Seul l’être aimé importait. Il fallut un moment à Chelsea pour se rendre compte de la teneur de ses pensées. Elle rejetait Kazhan et venait remettre sur le tapis son attirance pour les femmes. Est-ce que son cerveau essayait de lui dire que… ? Elle ne pouvait pas nier qu’Amy était une belle femme… une très belle femme. Elle adorait tout de cette personne, mais elle avait tellement peur de perdre ce qu’il existait entre eux. C’était si beau et si doux.

Chelsea ressentit une immense chaleur l’envahir en entendant les paroles de sa meilleure amie. Est-ce que c’était sa simple voix qui avait un tel effet sur elle ? « Que ce passe-t-il Chelsea ? J'ai dit quelque chose de mal ?... Tu as peur que je te juge au sujet de Kazhan ? Je ne peux pas te dire que j'aime bien ce type.... Loin de là, il est charmeur mais très manipulateur... Tu sais je ... Non rien. Fait attention à toi s'il te plait je ne supporterais pas que quelqu'un te brise le cœur. » Chelsea sentit le petit signe caractéristique que ses joues venaient de prendre quelque couleur. Elle n’avait rien dit de mal et elle était même heureuse de voir que son amie prenait son bonheur à cœur. Elle était exactement dans la même situation et elle ne voulait personne qui puisse faire couler des larmes sur son visage angélique. Avant même qu’elle ne puisse répliquer, Amy se dirigeait vers la piste de danse. Elle se leva de sa chaise alors que la serveuse lui tendait un deuxième verre. Elle la paya et, lorsqu’elle déposa de nouveau son regard sur Amy, elle déglutit difficilement. Une vraie sirène se déhanchait sur la piste, ses formes avantageuses faisaient baver ses voisins sans qu’elle ne le remarqua. Son cœur rata un battement lorsqu’elle passa sa main dans ses cheveux en lui faisant signe de venir à elle. Chelsea s’empressa d’avaler son courage liquide et de s’approcher d’elle sur la piste de danse, incapable de la quitter des yeux. N’étant pas une danseuse née comme elle, elle resterait dans le plus calme et civilisé. Elle n’eut cependant pas le temps de faire la moindre chose que les mains d’Amy se déposait sur ses hanches alors qu’elle se mouvait tel une déesse. La jolie brunette sentit son cerveau quitter sa tête et aller se promener un peu de côté du bar. Elle avait avalé assez rapidement ses deux verres et elle se sentait légèrement... flottante. Le sourire malicieux d’Amy gagna aussi son visage alors que sa meilleure amie dansait de façon langoureuse… ce qui provoqua de fortes émotions dans le cœur de l’étudiante. Elle s’approchait d’elle sans jamais la toucher et c’était quelque chose qui la rendait complètement folle. Elle détestait la savoir si près et de ne rien pouvoir faire. Il était donc temps pour la jeune jaune et noire de sortir ses meilleures cartes de son jeu. Un sourire taquin apparut sur son visage alors qu’elle déposait sa main sur l’épaule d’Amy en l’obligeant à reculer, comme si elle voulait lui montrer comment faire. Elle lui fit un clin d’œil avant de reculer de deux pas. L’alcool aidait beaucoup, mais elle savait quelques pas de danse qu’elle n’avait jamais montré à Amy et qu’elle avait bien l’intention d’utiliser maintenant. Doucement, Chelsea commença à se déhancher, ses mains sur les hanches remontant doucement jusqu’à ses cheveux qu’elle libéra en un mouvement. Un petit geste de la tête envoya valser sa tignasse, retombant de façon rebelle sur son visage qu’elle durcit pour rendre plus mature et… sexy ? Elle commença à son tour à se dandiner sauvagement, montrant ses meilleurs atouts à Amy, parce qu’elle voulait l’impressionné et elle voulait que la brune ne regarde qu’elle.

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Ven 12 Fév - 21:27

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


Un seul mot aurait pu tout changer quelques mois avant. Un seul petit mot qui aurait pu même être murmuré, 4 lettres, une syllabe, un mot simple que tout le monde pouvait comprendre : Stop. Mais abandonner n’avait jamais fait partie des solutions envisageable, pas lorsqu’on s’appelaitAmy Gallgher, pas lorsqu’on avait une main de velours dans une poigne de fer, pas quand on représentait la détermination même. Laisser tomber, peut-être aurait-elle du, peut-être cette décision n’aurait pas ébranlé les quelques pensées rationnelles qu’elle avait réussi à fonder ces dernières années. Mais écouter sa raison l’avait éloignée de tout, ces sacrifices lui avait coûté beaucoup et aujourd’hui on lui avait donné l’opportunité de retrouver une partie d’elle-même qu’elle avait enfouit très loin et qu’elle n’avait pas tenté de retrouvé depuis l’âge de 16 ans, depuis son expérience douloureuse avec Ecstasy.

On ne choisissait pas les choses qui bouleversait la vie, certaines rencontres marquaient plus que d’autres, certaines décisions venaient heurter sensiblement la vision que certains se faisaient du futur. Mais, elle, Amy, avait toujours eu le goût du risque, elle avait toujours apprécié jouer avec le feu jusqu’à se brûler le bout des doigts ou même la main entière. Certes, il ne s’agissait plus d’enfantillages, et les enjeux ne la concernait pas seulement elle mais peu importait  car le jeu valait bien la chandelle.

La brune respirait fortement de façon saccadée, comme si elle venait de courir un marathon. Elle aurait sans doute préféré, la douleur qu’aurait engendré le tiraillement de ses muscles n’était rien comparé a l’oppression que subissait son cœur. Piquée au vif, marqué au fer rouge sur sa peau, l'ancienne verte et argent ne semblait pas vouloir montrer son jeu et abattre ses cartes. Peur de perdre cette partie ? Sans doute, elle venait déjà d’être privée de ses tours. Mais bon sang ! Il ne s’agissait plus d’un jeu ! Il fallait qu’elle se ressaisisse si elle voulait l’impressionner mais surtout si elle voulait qu’elle la remarque. Ses intentions n’avaient rien eu de mauvaises, et si elle avait d’abord songé à espionner sa belle pour la protéger du vil Kazhan, cela lui était vite passé quand elle avait commencé à se confier à elle comme les enfants parlent à leurs peluches. Cette femme face à elle allait la rendre dingue, timbrée, cinglée… plus qu’elle ne l’était déjà et ce n’était pas peu dire. Passant du déni, a l’acceptation sans passer par les autres étapes du deuil la chamboula encore un peu plus. Ou était la culpabilité ? Le marchandage ? La dépression ? La peur même peut-être… Hum, au final, peut-être que sa réaction était un peu de tout cela, comme si ses idées trop embrumées avaient oubliées de remettre les choses dans le bon ordre. Parce qu’il fallait bien l’avouer, en quelques secondes, elle avait prit tout de son mordant, en quelques secondes cette Chelsea timide état devenue si sûre d'elle venait de montrer une faille et sans doute ne savait-elle plus comment la combler. Pourquoi devait-on toujours se montrer fort ? Pourquoi parfois ne pas admettre que reconnaître sa faiblesse c’était cela la force ? Can’t stand losing you.

Quand Chelsea l'écarta afin de se déhancher Amy ne put s'empêcher de mordre sa lèvre inférieure en regardant son amie. Chelsea avait mentit quand elle disait ne pas être très bonne en danse, elle dégagée à présent tant de charisme que la brunette en fut bouleversée. Chelsea lui faisait envie à cet instant, beaucoup trop qu'elle puisse le nier. Affichant un sourire gracieux, levant la main avec élégance, Amy balaya le visage de son interlocutrice d'un regard sucré puis rentra dans son jeu. Élégante, sensuelle et sauvage, elle avait choisit une technique de danse moderne y alliant quelques pas de tango, car le tango était sans doute la danse qui lui saillait le mieux au corps. En quelques mouvement, la jeune femme se mit à tourner sur elle même avant de se rattraper d'un bras qui empoigna Chelsea collant son corps au sien et de se basculer en arrière tandis que la brune remonta sa jambe délicatement contre la taille de sa partenaire. Souple, elle se redressa pour venir à quelques centimètres de ses lèvres avec un sourire. La jeune femme se balança sur le rythme langoureux de la musique. " Le tango est ma danse de prédilection chaque partie du corps raconte une histoire des plus sensuelle j'espère que tu aimes " lança Amy d'une voix suave, faisant une moue, espérant par ces quelques techniques de charme pouvoir mener la conversation là où elle voulait en arriver. La belle, enserra la taille de de sa meilleure amie avant de la faire pivoter de manière a ce qu'elle soit dos à elle, collée contre sa poitrine. Ils firent quelques pas gracieux en avant, Amy glissa doucement sur le coté, le bras tendue vers elle puis l'attrapa avant de la ramener sensuellement vers sa taille. Leurs visages n'étaient à présent qu'à quelques centimètres l'un de l'autre et avec un sourire malicieux Amy  se mit a son tour dos à Chelsea afin d'exécuter contre elle un léger mouvement de corps à corps et c'est avec un clin d’œil qu'elle sourit à sa meilleure amie.
 

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Autority ϟ Obey him

Messages : 22
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Ven 12 Fév - 23:33


       
C'est la St Valentin

       

       

       
Me re voila les jolies ! Eh bien, on dirait que ce defi vous a rapproché... en voici encore un petit qui devrait certainement etre plus facile.. (a) pour Chelsea !



       
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Dim 14 Fév - 5:26

Love me like you do
Amy & Chelsea

Chelsea s’était sentie assez audacieuse pour se laisser aller au jeu de la séduction et se mettre à danser pour Amy… parce que si elle se donnait en spectacle de cette façon, ce n’était certainement pas pour le petit vieux à la tête blanc de la troisième rangée. La brunette avait toujours aimé se donner en spectacle et faire un peu n’importe quoi pour attirer l’attention et faire rire son auditoire… mais cette fois c’était différent, cette fois ce n’était pas ce qu’elle cherchait à faire. Elle n’avait jamais senti qu’elle pouvait danser aussi bien que sa meilleure amie, la comparant souvent à une gazelle alors qu’elle était le sanglier en course libre. Mais ce soir, ce soir, elle avait compris quelque chose de tellement important, elle avait compris que loin d’Amy, elle se sentait aussi vide qu’une coquille. C’était idiot, elle le savait, de ne pas avoir remarqué ce trou béant dans sa vie auparavant… mais la voir danser ainsi, dans cette faible lumière et cette musique, quand elle la regardait dans les yeux et que chacun de ses mouvements s’adressait à elle… c’était là qu’elle comprenait la connexion si spéciale qu’il y avait entre elles. Elle avait donc décidé de jouer le grand jeu, oubliant l’épisode de Kazhan, oubliant qu’elle se trouvait dans un lieu public et oubliant surtout qu’Amy pouvait penser différemment d’elle. Cette dernière pensée était la plus terrifiante, parce qu’elle lui donnait l’impression de ne plus avoir une seule goutte de sang dans son corps, comme si elle était morte. Elle avait froid, terriblement froid, comme si elle se retrouvait sous une chute d’eau qui, constamment, la ramenait à la réalité. Amy ne t’aime pas de la même façon que tu l’aimes.

Trop concentrer sur ses pensées, Chelsea ne remarqua pas le visage d’Amy lorsqu’elle décida de prendre la place. Si seulement elle l’avait vu, peut-être que cette impression de froid, ce torrent d’émotions incontrôlables aurait calmé son cœur. Elle s’était donc mise à danser comme elle l’avait vu dans certaines vidéos que son grand frère Nathan regardait sur internet… avant de la pousser en dehors de sa chambre en rougissant fortement. Elle avait trouvé drôle de l’espionner de la sorte, mais elle était maintenant heureuse de l’avoir fait. Elle voulait absolument que cette beauté fatale ressente les mêmes émotions qu’elle venait tout juste de lui faire vivre, mais cette dernière était aussi indomptable qu’une louve sauvage. Bien vite, elle revint à l’attaque et, cette fois, Chelsea en resta abasourdie. Amy la ramena brusquement contre son corps et sa chaleur provoqua de fortes sensations chez la Poufsouffle. Lorsqu’elle se laissa retomber en arrière, offrant une magnifique vue à Chelsea et s’accrochant de sa jambe contre sa hanche, la brunette dût tout faire pour ne pas se mettre à baver abondamment. Le visage d’Amy s’approcha alors si près du sien que la jeune étudiante pouvait sentir son souffle contre ses lèvres. Jamais, au grand jamais, elle n’avait connu quelque chose d’aussi sensuelle et elle en était tout retournée. « Le tango est ma danse de prédilection chaque partie du corps raconte une histoire des plus sensuelle j'espère que tu aimes. » Chelsea fixait ses lèvres si près des siennes. C’est dans un souffle qu’elle lui répondit : « J’aime… j’aime énormément… » sa voix avait quelque chose de sauvage qui la dérangea et captiva à la fois. Avant qu’elle ne puisse lui dire un seul mot de plus, Amy la fit pivoter et Chelsea perdit son souffle en sentant la poitrine de sa meilleure amie contre son dos. Elle ferma les yeux un moment, son cœur battant à une vitesse affolante. Bon sang, Chelsea, calme toi. Elle savait qu’elle lui avait manqué, mais pas à ce point et, visiblement, Amy voulait lui faire comprendre qu’elle lui avait manqué elle aussi. Lorsqu’elle se décolla d’elle, Chelsea se plaint et elle apprécia que la musque soit plus forte que son mécontentement. Elle ne voulait pas faire fuir Amy, elle appréciait beaucoup trop le moment pour qu’il se termine aussi facilement par des sensations non partagées. De nouveau, Amy ramena Chelsea contre elle et, docile, cette dernière la laissa mener la danse. Une fois de plus, leur visage si près l’un de l’autre lui permettait de sentir son haleine et son regard dévia vers cette bouche pulpeuse qu’elle mourait d’envie de caresser des siennes. N’en pouvant plus, Chelsea avança son visage pour l’embrasser, mais elle rencontra des cheveux lorsqu’Amy se retourna pour se frotter sensuellement contre elle, lui faisant perdre pied. Elle ferma les yeux et serra les poings pendant un instant, ne voulant pas perdre le contrôle et ses maudissant d’avoir été aussi faible. « Je devrais peut-être partir… » murmura-t-elle plus pour elle-même que pour Amy. Elle était d’ailleurs que l’ancienne Serpentard ne l’avait pas entendu. Elle était en train de perdre pied et son corps se voulait aussi violent qu’une chute d’eau en Amazonie. Il suffisait d’une seule chose pour la faire craquer… et Amy lui offrit. Cette dernière lui sourit et son petit clin d’œil vint démolir la dernière barrière qui la retenait. D’un mouvement souple, Chelsea retourna Amy dans sa direction et, sans crier garde, planta ses lèvres sur celle de son amie. Cela ne dura qu’un court instant, mais ce fut suffisant pour lui faire perdre le souffle. « Je suis en train de perdre la tête… tu me fais perdre la raison… » Elle mit une main contre sa bouche, prenant conscience de ce qu’elle venait de faire. Elle se mit alors à rougir de façon incontrôlable. « Je pourrais comprendre si tu ne voulais plus me voir… » Au bord des larmes, elle attendit patiemment qu’Amy abatte le marteau de juge et décide de la suite… de la suite de leur histoire.

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Autority ϟ Obey him

Messages : 22
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mar 16 Fév - 0:31


       
C'est la St Valentin

       

       

       
Vous avancez bien les filles ! Encore un petit défi, Amy ca devrait te plaire :3



       
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mer 17 Fév - 14:30

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


On pense souvent que la magie est quelque chose que l'on peut voir, dont on est témoin. Pour les moldus il ne s'agit que de mythes ou des légendes, des superstitions qui alimentent les contes pour enfant alors qu'ils pensent vivre dans un monde purement rationnel. Mais même les sorciers se trompent en pensant que la magie ne peut être issue uniquement de baguettes, de sortilèges, de potions ou de transformations diverses faisant de la vie quelque chose de surnaturel. Mais la vérité c'est que la magie relit tout le monde, moldus et sorciers... La magie du monde est l'amour. Quel sentiment des plus irrationnel y a t-il  ? Quel est cette chose qui fait qu'on ne peut plus vivre sans la personne qui fait battre son cœur. L'amour fait se dépasser, l'amour fait faire des choses immenses autant qu'il peut enflammer un esprit sain. Il n'y a rien de plus magique que cela. Alors, lorsqu'on pose son regard sur ce qu'est le monde, on est fort obligé de constater que la magie existe. Un homme sans amour est un homme désillusionné, seul, marchant sans but précis.

Il était trop tôt pour dire a Chelsea qu'elle était sans doute tomber pour elle, trop tôt pour lui dire que son cœur l'avait choisi et qu'elle ne s'en sortirait pas sans lui, mais il était aussi trop tôt pour ne pas s'avouer être amoureuse d'elle.

Ses états d'âmes au creux du cœur, Amy observait le visage de Chelsea sur cette piste de danse. Comment avait-elle put croire qu'elle saurait maitriser cette soirée  ? Elle ne répondait plus d'elle à chaque fois que la brune posait son regard sur elle. Elle brûlait à l’intérieur tandis que son cœur tambourinait contre sa poitrine. Souffrance que d'avoir à détourner son regard de ce doux visage. Si vous pouviez voir a travers mes yeux, verriez vous comme je vous vois aujourd'hui. Si vous regardiez a travers mon cœur verriez vous votre prénom ancré à l’intérieur... parce que quand je vous regarde, je ne vois rien d'autre que ma propre âme qui s'éprend un peu trop de vous...  . C'est ce qu'elle aurait dû dire si elle en avait eu le courage, mais elle n'en fit rien... figée dans cette candeur infinie. Elle n'osait plus bouger, elle n'osait plus respirer. Elle était là, exactement à la place où elle se devait d'être. C'est fou, on passe tout une vie à chercher le sens de tout ça, toute une vie à essayer de trouver sa place parmi ce monde. Certains y arrive, d'autres meurent sans avoir découvert le secret de leur existence. Amy pouvait mourir à présent, elle avait eu sa révélation, elle savait. La connaissance du cœur, voilà ce qui s'était inscrit en lettre d'or dans ses veines. Un seul mot, un seul nom la suivrait  : Chelsea. C'était rapide, aussi rapide que le vol d'un oiseau, aussi rapide que le temps que met une mélodie pour parvenir jusqu'au tympan. Rapide mais bon. Elle n'aurait su dire avec exactitude ce qui s'était passé, peu lui importait au fond. Il suffisait parfois d'un simple mot, d'un simple regard pour toucher l'âme à jamais. C'était fini, toute la vie connue de la belle danseuse jusqu'alors était finie... Sa raison de vivre avait changée, sa vie entière avait été bouleversée. Mais ce n'était pas une mauvaise chose, elle avait perdue trop de temps à courir après sa vie sans la vivre et aujourd'hui elle ne voyait qu'une échappatoire pour vivre correctement et cette révélation avait les yeux bruns et se tenait devant elle avec un sourire enjôleur. Elle avait tout donnée dans cette dernière danse, un dernier effort, un dernier flirt peut être guidé par sa jalousie envers le serpentard qui draguait sa meilleure amie. Elle ne pouvait plus arrêter guider par son cœur et l’adrénaline qui coulait dans ses veines, peut être se sentait elle maline a cet instant mais elle n’avait fait que suivre le jeu instauré par Chelsea. « Je devrais peut-être partir… » les mots de la pouffsouffle arrivèrent aux oreilles de la belle comme un murmure lointain qu’elle prit soin d’ignorer, elle ne voulait pas qu’elle parte non alors Amy acheva sa danse par son sourire malicieux. La belle ne put calculer ce qui suivi, elle sentit la main de Chelsea l’attirer vers elle et ses lèvres se planter contre les siennes. Tout se déroula très vite. Sentir la chaleur du corps de Chelsea, entendre son cœur battre contre sa poitrine, humer ce parfum qui la rendait dingue manqua de faire tomber inconsciente la sorcière qui avait l'impression de flotter dans un rêve. Retenant son souffle, la brune observa Chelsea sans un mot de plus, la gorge nouée, le cœur au bord de l'agonie. « Je suis en train de perdre la tête… tu me fais perdre la raison… » Elle observa son amie mettre une main contre sa bouche, en prenant conscience de ce qu’elle venait de faire puis elle se mit alors à rougir de façon incontrôlable. « Je pourrais comprendre si tu ne voulais plus me voir… » Amy observa Chelsea quelques secondes et put remarquer les larmes aux coins des yeux de sa meilleure amie. Est-ce qu’elle regrettait son acte ? Non surement pas après ses dernières paroles, pour seule réponse Amy, lui sourit et la tira quelque mètre plus loin dans la réserve du Dice, là elles seraient tranquilles pour discuter. Amy resta de dos un instant après avoir fermée la réserve qui vibrait au son de la musique. Elle ferma les yeux et recommença à se balancer un instant bercer par le son, se décida enfin à tourner sur elle-même et à se rapprocher de Chelsea l’entrainant un court instant dans un doux slow. Elle n'avait pas pour habitude d'exprimer son désir à voix haute, son côté sauvage l'en empêchait toujours. Mais le fait était que tous ces sentiments l'avait chamboulée et émoustillée, elle ne pouvait plus aller contre ça. Caressant doucement sa cuisse de sa meilleure amie elle laissa sa main remonter vers la fesse de la brune lentement, elle se perdit en soupir «   Si tu savais... ce que tu provoques chez moi... tu en tremblerais...  » soupira t-elle en venant chercher ses lèvres pour les effleurer contre les siennes, sentant une vague de chaleur parcourir sa poitrine. « Je ne t’en veux pas Chelsea bien au contraire » Les baisers de la serpentarde se perdirent dans le cou de Chelsea, elle savait que son corps réagirait très vite à ce genre de caresses. Ses mains ses baladait doucement sur son dos, venant caresser avec tendresse ses reins puis ses cotes tandis qu'elle resserrait son corps contre sa meilleure amie. Ses yeux couleur miel s’attardèrent sur le grain de la peau du décolleté de Chelsea, l'envie d'y déposer des baisers enflammés la prit. C'est donc tout a fait naturellement qu'elle rapprocha ses lèvres sur le buste de la belle pour le couvrir d'embrassades a la fois tendre et fougueuses alors que dans un dernier mouvement elle se débarrasser de sa veste et de son débardeur, faisant glisser le tout plus loin. « Si tu ne veux pas que j’aille plus loin  arrête-moi maintenant Chelsea… »


 

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mer 17 Fév - 21:22

Love me like you do
Amy & Chelsea

Chelsea ne comprenait plus vraiment ce qu’elle faisait. Le moindre geste qu’elle posait envers Amy lui semblait décuplé et faire réagir son corps entier. Même dans ses meilleurs souvenirs, elle ne se souvenait pas d’avoir autant espérer qu’une personne la touche. Oui, dans les vestiaires, elle avait espéré que Kazhan la touche, elle ne se serait pas sentie mal si jamais il ne l’avait pas fait. Amy… sa douce Amy… si elle ne déposait ses mains gracieuses sur elle, elle sentait qu’elle perdrait une partie de son âme.  C’était sans doute ce qui l’avait pousser à mettre son cœur à nu en lui disant qu’elle devrait partir. Elle se sentait mal à l'aise, elle se sentait mal de ressentir de si forts sentiments pour une personne qui partageaient sa vie depuis un moment. La dernière chose qu’elle souhaitait, c’était brisé la si belle amitié qui les liait toutes les deux. Mais le cœur à ses raisons et Chelsea ne pouvait plus hier qu’elle était complètement sous le charmé d'Amy et qu’elle était follement amoureuse. L’imaginer dans ses bras lui donnait des sueurs froides et l’envie de la chérir pour toujours. Comme si elle avait compris qu’elle ne partirait pas vraiment, Amy lui sourit et Chelsea la désira ardemment. Bon sang… elle ne faisait presque rien et ses sens s'échauffaient, comme une bouilloire sur le feu. Tout ce qu’elle voulait maintenant, c’était de sentie le corps de sa meilleure amie contre le sien et de l’empêcher de partir loin d’elle. Elle était cruellement en manque de la danseuse et c’était un mal plus atroce qu’une chute vertigineuse d’un balai, bien que la sensation soit similaire… on se sentait mourir à petit feu.

Et puis, un geste de trop. Impossible de faire marche arrière. Ses lèvres venaient de goûter les siennes et elle savait qu’elle ne pourrait jamais oublier ce goût… cette sensation. Elle était maintenant esclave de la belle danseuse, une image qui ne lui déplaisant. Elle se serait volontaire mis à genoux devant elle, si sa raison n’était pas revenu au galop. Mais qu’est-ce qu’elle avait fait ? Et si sa belle et tendre amie ne ressentait pas la même chose qu’elle ? Ce serait sa mort, la fin d’elle. Elle avait réagir du tac au tac, oubliant les désirs et envie de l’autre, se concentrant uniquement sur sa petite personne. Elle avait été égocentrique et avait peut-être tué cette si belle amitié. Elle aurait pu rester à ses côtés, aussi longtemps qu’elle le voulait, en dissimulant ses sentiments, en les gardant pour elle… Mais elle avait été faible et incapable de ne pas résister à la tentation qu’était Amy. Douce tentatrice… Chelsea ne pouvait que succomber. Elle avait donc eut les larmes aux yeux, faible sorcière qu’elle était, d’avoir brisé cette si belle amitié. Elle s’attendait à tout… les insultes, qu’elle la repousse vivement, qu’elle la gifle… tout, mais certainement pas ça…

Amy souriait… et pendant un instant Chelsea cru qu’elle se moquerait d’elle. Lorsque sa main vint prendre son bras, la jeune étudiante s'électrisa complètement et la suivit de la façon la plus docile possible. Lorsqu’elle vit la réserve, elle haussa les sourcils s’imaginant qu’elle ne voulait pas faire une scène devant tout le monde. Soit… elle était du même avis qu’elle de toute façon et elle pourrait rester un moment là à pleurer tout son cœur brisé. Elle pourrait trouver de nouveau l’amour… mais on n’oubliait pas aussi facilement Amy Gallagher. Chelsea resta les bras ballants, alors que sa belle lui tournait le dos. Son cœur battait tellement fort a l’idée de ne plus la revoir. Lorsqu’elle se mit doucement à danser, la brunette se sentit perdu. Elle ne comprenait pas vraiment ce qu’elle faisait… lorsqu’elle se retourna de nouveau vers elle, elle s’approcha et la prit dans ses bras, dansant sensuellement avec elle la danse des amoureux. Son ventre ne dit qu’un tour, l’émotion la submergeant complètement. Elle se laissa guidé par cette experte en danse et apprécia seulement le moment magique qu’elle pouvait partagé avec l’élue de son cœur dans cet endroit caché de tous. Doucement, elle sentit la main de sa meilleure amie qui remontait le long de sa cuisse, venant caresser ses fesses et la faisant perdre son souffle. « Si tu savais... ce que tu provoques chez moi... tu en tremblerais... » Mais il était trop tard, elle tremblait déjà et fantasmait déjà sur son corps collé contre le sien si langoureusement. Elle voulait reprendre possession de ses lèvres, maintenant, tout de suite. Comme si elle suivait le fil de ses pensées, Amy vint effleurer ses lèvres, provoquant de terribles tremblements dans tout son petit corps. « Je ne t’en veux pas Chelsea bien au contraire. » lui dit-elle alors qu’elle caressait la peau tendre de son cou, lui faisant pousser un petit gémissement appréciateur. Elle détestait agir aussi facilement et instinctivement. Amy la caressait, goûtant sa peau, et elle ferma les yeux pour apprécier ce moment. Elle en avait rêver, mais n’avait jamais espérer autant. Elle était bien contente d'avoir agit sur un coup de tête. Lorsqu’Amy se mit à zyeuter son décolleté, son cœur s’emballa rapidement, s’enflammant aussi facilement qu’une brindille. Avec la fièvre dans les yeux, elle regarda Amy qui découvrait son corps et elle se retint de baver devant le spectacle. Ça, c’était encore plus enivrant que la danse que lui avait réservé sa belle danseuse. Son regard fiévreux la détailla de la tête aux pieds. « Si tu ne veux pas que j’aille plus loin  arrête-moi maintenant Chelsea… »

Dans un moment d’égarement, Chelsea plaque violemment la jeune femme contre un mur et plaqua sa bouche contre la sienne, laissant sa langue glissée entre les douces lèvres de sa tendre. Son souffle s'accéléra, au rythme des battements de son cœur. Ses mains caressaient son corps avec la ferme intention de la figée à jamais dans sa mémoire. Bon dieu qu’elle était belle et elle voulait la faire sienne. Avec empressement, elle dorlota son cou, remontant doucement dans ses cheveux qu’elle caresse tendrement. « Tu crois vraiment que je peux m’arrêter, alors que j’ai tout commencer ? » lui demanda-t-elle, le rauque dans la voix.

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Jeu 18 Fév - 17:28

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


Il paraît que la plus grande vérité de ce monde et qu'il faut aimer et l'être en retour. Du moins, c'était ce que la mère de la jolie Amy Gallagher avait toujours inculquée à la fillette si naïve, si frêle qu'avait été la douce danseuse. Elle n'avait pas changé d'avis concernant cet adage malgré les années qui s'étaient écoulées, malgré la noirceur qu'elle avait pu distinguer dans certaines âmes. Non les pensées de la belle n'avaient jamais faiblit quand il s'était agi de l'amour. Elle avait connu une parcelle avec Ecstasy, elle le découvrait dans son infinité de déclinaison grâce à ce moment avec Chelsea. L'amour faisait vivre, l'amour faisait voler... elle aurait pu être un aigle, un aigle c'est ce qu'elle se sentait être. La plus grande vérité... elle n'avait jamais fait le rapprochement entre amour et vérité alors qu'elle était petite, elle s’était contenter de croire sa mère sur parole lorsqu'elle prononçait ces mots. Aujourd'hui, elle avait enlevé le voile, ce voile qui lui faisait découvrir ce qu'il y avait de plus beau dans la vie. Peu lui importait tous ces mensonges dans l'univers, peu lui importait l'hypocrisie et le masques que la société revêtissait peu à peu... Non, Elle connaissait la plus grande vérité de ce monde, elle en expérimentait jusqu’aux prémices grâce à a jeune femme a laquelle elle était à présent liée du corps et de l'esprit.

Elle n'avait aucune haine ni colère pour qui que ce soit, Amy n'avait toujours connu que l'affection et le pire des sentiments qu'elle avait pu expérimenter était la peur. Chelsea à cet instant surpassait bien tout ça, et elle découvrait les vrais yeux du destin lorsqu'elle plongeait son regard noisette dans le sien. Il s'en était fallu de peu pour que la douce Amy ne tombe pas dans les bras de la Magnifique Chelsea... Chelsea la magnifique, La magicienne de son cœur. Ça avait été si simple de tomber dans ses bras, si simple de voir la vie à travers ses yeux comme on voit son reflet dans un miroir. Tout n'était que beauté chez elle, tout n’était que sincérité et divin. Lorsqu'elle était petite, Amy avait quelquefois entendu ces contes où la princesse finissait dans les bras de son prince. Sa mère adorait lui lire les histoire de ces deux héros qui après les multiples bouleversement que la méchante reine leur infligé, finissaient toujours par se retrouver : « I will always find you » aimaient -ils se répéter alors que la méchante sorcière s'amusait à leur faire oublier leur histoire, à les séparer de toute les façons possible.

Ce visage. Ces yeux. Cette bouche. Cette odeur. Ce regard. Elle connaissait tout ça par cœur, jusqu’aux moindres méandres du goût de ses lèvres, jusqu'au glacis vert dans ses yeux brun. Elle l'avait trop de fois observé, trop de fois elle avait laissé glisser son regard sur elle, la dépouillant de chacune parcelle personnelle de son physique, de ses geste et de son allure. Ses yeux l'avait fait sienne dès l'instant même où elle l'avait regardé, avant même que son cœur ne comprenne qu'elle ne voulait que elle. Elle : Amy Lilith Gallagher.... Elle ? Une simple femme, une femme comme les autres qui un jour s’était levée et avait rencontré sa destinée : Chelsea. Un bout de femme. Elle ne s'estimait pas spéciale, elle ne se savait pas hideuse mais elle doutait singulièrement de son potentiel charismatique, alors quand un telle personne s'était intéressée à elle, cette pouffsouffle qui était déjà ancrée dans son cœur, elle s’était sentie unique.

Ses mains se baladaient doucement sur la peau de Chelsea se perdant au creux de ses reins, caressant la surface lisse de ses épaules qui l'enserrait. Le temps n'avait plus d'importance, ce temps qui pendant des années avait été son ennemis était aujourd'hui son meilleur ami. Cet embrasement dans son estomac rappelait aux flammes qui s'enlaçaient comme dans une cheminée. La lumière de ces faibles néons qui éclairaient leurs visages transit par leurs désirs respectifs. Qui a t-il d'autre à faire quand deux personnes s'aiment de façon aussi transcendante que de trouver un peu de cette spiritualité au creux des hanches de l'autre ?

Des caresses, des baisers, des regards chauds. Voilà à quoi se résumait ce qui se tramait entre les deux êtres enchaînées timidement l'une à l'autre. Cet enchaînement qui se ferait plus proche et étroit, elle en était persuadée.

Ses lèvres vinrent chercher celles de Chelsea pour les sceller l'une à l'autre. Elle ne pensait plus à rien si ce n'était à ce moment spécial, électrique, vibrant. Les baisers qu’elle déposait sur le cou de sa belle lui enflammaient la peau, comme si elle était marquée au fer rouge. Elle entendait la brune se perdre en complainte doucereuse contre l'oreille de son amante, tandis que ses mains continuaient de se perdre dans la chevelure scintillante de la pouffsouffle. Ce sentiment de plénitude, d'être exactement là où elle devait être l'envahissait peu à peu. Elle en oubliait le reste, elle en oubliait les journées de labeur, elle en oubliait jusqu'à son prénom. Plus rien ne comptait sauf ses baisers, sauf son regard, sauf le fait qu'elle était à elle et rien qu'à elle.

Dans un dernier élan et contre toutes attentes la seule réponse que Chelsea eut à lui donner c’est de la plaquer au mur de la réserve violement. « Tu crois vraiment que je peux m’arrêter, alors que j’ai tout commencer ? » dit-elle la voix rauque tout en la caressant. Amy lâcha un léger gémissement sous les caresses de celle qui était sa meilleure amie. Son cœur battait à la chamade contre sa poitrine, et descendit les mains vers l’élastique sa taille qu'elle délivra des derniers vêtements sans gêne. Son sang battait contre ses oreilles faisant monter la chaleur dans le corps de la jolie danseuse qui se sentait déjà vibrer. Ses veines brûlaient sous sa peau sans qu'elle ne sache comment maîtriser cela. Sans ménagement elle attrapa les vêtements de Chelsea voulant observer ce corps qui lui faisaient tellement envie.

Plaquée contre le corps brûlant de Chelsea elle l'observa dans une oeillade douce et entreprit de se débarrasser du vêtement intime qui cachait sa poitrine en faisant glisser sa brettelle et incita Chelsea à faire de même en tirant sur la bretelle du soutien-gorge de la jeune femme avec ses dents. Venant chercher ses lèvres contre les siennes, elle les effleura dans un soupir en sentant ses mains se glisser contre le bas ventre de la jeune jaune et bronze. Amy caressa la nuque de la belle d’une main et la dirigea doucement vers le haut de sa poitrine afin qu'elle vienne y poser quelques baisers suaves. Quand elle releva ses yeux noisette vers elle, Amy fit doucement glisser son regard vers celle-ci, les yeux mi clos de tendresse. « Tu me rends dingue Chelsea » elle passa cependant sa langue sur ses lèvres et se recula, elle enroula de manière plus subjective ses jambes autour des hanches de sa belle. Un râle s’échappa de ses lèvres pleines et elle ferma les yeux se laissant portée par la sensation que lui procurait l'union entre leurs deux âmes.


 

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hufflepuff ϟ Unafraid of toil

Messages : 200
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Mer 2 Mar - 3:56

Love me like you do
Amy & Chelsea

Chaque mouvement des mains d’Amy contre son corps lui donnait l’impression d’entrer dans un bain d’eau froide. Elle avait des frissons, sa peau prenant doucement la même texture que celle d’une orange, preuve incontrôlable de l’émotion qui faisait vivre la belle danseuse dans son cœur en mal d’amour. Plus elle touchait la silhouette parfaite de son amie et plus elle perdait l’esprit. Comment avait-elle pu être aussi aveugle et ne pas voir ? Comment avait-elle fait pour ne pas comprendre qu’Amy était tout ce qu’il lui fallait dans ce monde qui tombait sans cesse en ruines ? Comment pouvait-elle encore respirer et croire qu’elle connaissait le bonheur, alors qu’elle n’avait jamais goûter à ses lèvres et senti l’odeur merveilleux de sa chevelure… chevelure si douce qu’elle était semblable à une brise contre sa peau si sensible à ses nouvelles caresses. C’était donc ça, l’amour ? Quelque chose d’aussi délicieux et qui lui semblait si interdit ? Elle avait repoussé ses sentiments pour son amie si longtemps, vivant dans la peur constante de ne pas être assez bien pour elle, de ne pas être ce dont elle avait besoin. Elle avait eu tellement peur de lui dire que la regarder la remplissait de joie, que la voir se trémousser sur la musique faisant aussi danser son cœur, que la voir sourire était plus ravissant qu’un coucher de soleil et que sa voix… cette chose plus douce que toutes poésies…

Les lèvres de son amante vers chercher les siennes et Chelsea grogna de ravissement alors qu’elle lui donnait avec une étonnante docilité. Lorsqu’il était question de la belle brune, la jaune et noire devenait tout de suite très très très docile. Amy caressait ses cheveux, embrassait sa peau et elle se sentait impuissante de ne pas pouvoir lui faire vivre les mêmes émotions qu’elle vivait maintenant. Elle avait aussi une certaine crainte, petite crainte que son amie la taquine, qu’elle lui fasse croire que tout était possible entre elles alors qu’elle voulait simplement jouer… jouer comme lorsqu’elles étaient étudiantes à Poudlard. Si c’était le cas… mon dieu… le cœur de la pauvre petite sorcière tomberait certainement en ruine et elle ne souhaiterait que de le suivre dans sa déchéance. Une caresse d’Amy la ramena aussitôt à la réalité, lui faisant comprendre que le moment présent était bien réel, qu’il n’était pas un rêve, qu’elle devait absolument en profiter maintenant qu’il était là. Lorsqu’elle serait de retour dans sa salle commune, dans son dortoir, loin de la présence de son être aimé, elle n’aurait que ses pensées, ses souvenirs pour lui tenir compagnie. Elle était déjà impatiente de fuguer de nouveau pour la retrouver, mais elle devait déjà commencer par vivre ce moment plus que magique.

Le gémissement d’Amy fit bouillonner le sang de Chelsea et elle ressentit une certaine fierté à l’idée qu’elle était celle qui arrivait à la faire gémir ainsi. Chelsea en oublia aussitôt la vilaine retenue de Monsieur Doherty et le fait qu’elle n’entendait plus rien de son oreille gauche. Pour tout le reste, Amy lui faisait un bien si fou qu’elle n’avait plus les effets secondaires du début de soirée. Lorsqu’elle vit les mains de sa danseuse la délivrer de ses derniers vêtements, la sorcière déglutit difficilement, sentant la chaleur gagner son corps et la sueur s’accumuler aux creux de ses mains qui rêvaient déjà de la toucher plus en profondeur. Comme une lionne, l’ancienne Serpentard se jeta sur ses vêtements qu’elle commença à lui enlever. Joueuse, Chelsea lui donna toutes les misères du monde, sachant que c’était encore meilleur lorsque l’on gagnait son pain. Lorsqu’elle commença à dénuder sa poitrine et qu’elle vint chercher sa bretelle avec sa bouche, Chelsea poussa sa tête vers l’arrière appréciant la sensation de ses dents contre son épaule. Elle suivit volontiers le mouvement que lui imposait la femme mature qu’était Amy et se dénuda sans gêne devant celle qui faisait battre son cœur. Trouvant qu’elle mettait un temps fou à se délivrer de ses entraves, elle lui donna un coup de main alors qu’elle était venue s’emparer de ses lèvres. Lorsqu’elle sentit la main de sa belle qui la menait vers le haut de sa poitrine, Chelsea embrassa docilement chaque parcelle de sa peau nouvellement dénudée, laissant glissé doucement sa langue de temps à autre avec l’intention de lui faire vivre de belles sensations. Lorsqu’elle revint déposer son regard dans le sien, Chelsea fut chamboulée et attendrie d’y lire autant de tendresse. « Tu me rends dingue Chelsea. » suffire à faire vivre l’animal sauvage en elle. Lorsqu’Amy enserra ses jambes autour de sa taille, Chelsea la souleva et la plaqua de nouveau contre le mur, souhaitant ainsi s’aider et libérer ses mains qui commencèrent à caresser ses cuisses et le creux de ses reins. Elle en oubliait même qu’elles se trouvaient encore dans le cabaret, la musique en sourdine étant la seule chose qui lui rappelait qu’elle n’était pas vraiment à la maison. Elle en oubliait aussi que la danseuse avait un spectacle à faire et que l’on finirait bien par venir à sa recherche… quelque chose d’aussi excitant et vibrant qu’un aphrodisiaque. Sa bouche revint rapidement à la poitrine de sa promise, explorant de nouveau cette zone qui lui était autrement malheureusement interdite. Elle goûtait goulument sa peau, s’imprégnant de son goût… de sa douceur naturelle. D’une main, elle empoigna un sein qu’elle caressa avant de diriger ses lèvres vers l’autre, jetant un regard à son amante afin de ne manquer aucune de ses réactions.

Emi Burton

• • • • • • • • • • •


Madness

I can’t get this memories out of my mind
And some kind of madness it started to evolve
I tried so hard to let you go
But some kind of Madness is swallowing me whole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wizard ϟ Call it magic

Messages : 535
MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   Jeu 3 Mar - 16:55

Amy ∞ Chelsea

« On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.»


Il est difficile de parler d'amour. Beaucoup d'auteurs se sont risquaient à essayer d'en montrer les facettes. Si pour Shakespeare l'amour rime avec folie, avec passion et violence, pour Aragon il n'est que douceur et tendresse tandis que pour Baudelaire l'amour s'accorde à la convoitise, la possession égarée comme un fantôme que l'on ne peut atteindre. Comment comprendre la complexité d'un tel sentiment puisqu'il diffère des personnes même que cela touche  ? C'est bien le seul... Si la tristesse provoque le même sentiment de mélancolie, de désespoir et de peine pour tout le monde, l'amour lui est bien trop délicat pour être jaugée de la même façon.

Amy avait déjà goûter aux méandres de ce sentiments par le passé, mais aujourd'hui elle voyait a quel point son sentiment de l’époque était erroné et ne relevait plus que d'une simple illusion de la réalité. A vrai dire, le chemin avait été long et jamais l'ancienne verte et argent n'aurait cru qu'il existe quelque chose d'aussi merveilleux a ressentir, quelque chose qui la surpassait, quelque chose qui lui donnait une force inconnu jusqu'alors, quelque chose de beau et de pur. Oui car pour la jeune femme, l'amour rimait pour elle avec pureté. Il brillait, les enveloppait Chelsea et elle d'une aura qui les guidaient a travers le spas qu'ils faisaient la main dans la main. Amy était heureuse. Certes la petite écossaise n'avait jamais vraiment été malheureuse, même lorsque les pires choses lui étaient arrivée mais aujourd'hui elle avait comblé ce vide avec lequel elle s'était habitué a vivre. N'était-ce pas Shakespeare qui avait écrit  : « L’amour n’est pas l’amour qui varie en trouvant que son objet varie. C’est un phare érigé pour toujours qui voit les ouragans sans jamais en trembler. L’amour ne varie avec ses courtes heures ou semaines mais les emporte au seuil du Jugement dernier. », Chelsea et elle tenaient debout, et elle savait que des que les choses seraient dures, et elle savait que parfois la vie n’épargnait personne, elle l'aurait à ses côtés et que cet amour lui donnerait la force de se hisser au dessus de tous les problèmes. A deux rien n'est insurmontable, car quand on s 'aime il n'y a jamais de ténèbres et plus rien ne compte. Si, et seulement si Chelsea lui faisait par de sentiments réciproques. Ce ne serait peut être pas ce soir, il leur faudrait un peu de temps mais elle était sûre à cet instant qu'elles pourraient tracer leur chemin ensembles.

La chaleur de la peau contre la sienne, les frottement de son ventre contre le creux du sien la faisait vibrer. Autour d'elle, tout était flou tant ce moment était unique. Ses cuisses se resserrent un peu plus contre son bassin tandis qu'elle suivait le mouvement dans un accord rythmique, langoureux. Des mots doux se perdirent dans des soupirs de plus en plus aigu au fur et a mesure que leur ébat s'intensifiait. Que serait-elle devenue sans elle  ? Sans leurs soirées à discuter de tout et de rien, sans leurs moments à elles, sans son soutiens qui lui était plus cher que ce qu'elle n'osait l'avouer ? Sans Chelsea la vie serait bien monotone elle devait l'avouer. Si leur corps fusionnaient dans une harmonie parfaite ce n'était du qu'a la simple raison que leur âmes, elles, s’entremêlaient l'une dans l'autre ne formant qu'un tout. Le souffle lui avait été coupé à l'instant même où elle lui avait sourit... comment aurait-elle put oublié ce regard, cette attitude. Elle était dingue de cette fille, Amy la sauvage aurait put vaincre toute les peurs qui l'avait un jour submergée dans sa vie pour un seul de ses regards. Il n'y avait rien, non rien qu'elle ne soit incapable de faire si elle lui tenait la main. Ses sens s'affolèrent quand Chelsea vint la plaquer à nouveau contre le mur, sauvagement. Les yeux de l'ancienne serpentard vinrent mordre chaque parcelle du corps de Chelsea ne faisant qu'augmenter l'envie qui la rongeait. Lorsque la poufsouffle descendit à nouveau vers sa poitrine la belle se mordilla la lèvre de plaisir tandis que son amie gouter à sa peau de façon experte et sauvage. Amy était loin de s'imaginer que Chelsea était aussi expérimentée quand il s'agissait de passer à l'acte mais la surprise était agréable. Un nouveau gémissement de plaisir vint passer la barrière de ses lèvres. Jusqu'où allée t elle la transporter ? La louve sentait son corps transir, ses mains moites s'accrochaient en légères griffures au dos de son amante. Lui appartenir, lui montrer qu'elle ne voulait personne d'autre, qu'elle l'avait dans la peau. Ses grognements sauvages la fit frissonner. Elle attrapa la main de Chelsea et la posa au creux de ses seins où quelques gouttes de sueurs venaient faire briller sa peau lisse. Amy réclamait un peu plus de caresses, ne voulant finir de se rassasier, se demandant d'ailleurs si elle pourrait mettre fin à cet ébat des plus sensuels.  Se cambrant un peu plus de plaisir, la jeune femme se détendit contre la paroi de la reserve retenant les petits cris qui lui chatouillaient la gorge. La belle fit descendre ses mains le longs du corps de Chelsea afin de caresser ses fesses, elle déposa un nouveau baiser langoureux sur les lèvres de la pouffsouffle la mordillant sensuellement. Puis déposa une myriades de baiser sur le corps de sa belle reprenant un cours instant les rennes en main, faisant jouer sa langue sur le corps de la jeune femme. Elle vint s'emparer à son tour de Chelsea jouant avec l'élastique du boxer de la belle, titillant sa poitrine avec sa langue, la caressant à travers le tissus qui se faisait de trop, tout en guettant la moindre des émotions qu'elle pouvait lui transmettre.
 

code by Silver Lungs

• • • • • • • • • • •

sweet dreams are made of this
Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hot] Chelamy ♥ Love me like you do
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hot] Chelamy ♥ Love me like you do
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeternam Irae :: Magical Story :: Écosse :: Pré au Lard :: Dice N' Magic :: Cabaret-