Partagez | 
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

The Autority ϟ Obey him

Messages : 281
MessageSujet: Le contexte   Jeu 2 Juil - 17:25


Le contexte du forum
This world is so blind, cold as ice.



CHAPITRE I.

Bonjour, je suis la paresse, l'un des 7 péchés capitaux. Le monde court à sa perte au rythme de vos bâillements, simples mortels. Bienvenue en 2005, Voldemort est mort depuis 7 ans maintenant, des suites d'une bataille qui fit de nombreux morts. Le mal était-il réellement vaincu ? Non, je n'y croyais pas, et je ne le crois toujours pas. Un mal encore plus puissant se terrait dans l'obscurité, tout aussi puissant mais moins exubérant que ce cher Tom Jédusor. Un mal qui prend ses racines aux origines que je vais vous faire découvrir.

Voila quelques décennies que ce très cher Salazar Serpentard, dans sa quête de purification décida de créer une secte autonome, ils n'étaient ni Mangemorts, ni Aurors, ils étaient pires. Dans sa quête de pouvoir insatiable il se mit à la recherche de forces qui dépassaient le commun des sorciers. Nous reposions là, dans cette grotte, 7 pendentifs, les 7 péchés capitaux représentés par de simples colliers de différentes couleurs, et nous renfermions un pouvoir extraordinaire qui n'aurait jamais été imaginable. Salazar venait de faire la découverte qui réussirait à étancher sa soif de pouvoir, il pourrait enfin contrôler une puissance qui dépasserait tout, cependant dans toute carrière de mégalomane, les obstacles se dressaient, des tauliers se nommant Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle et Helga Poufsouffle.

Salazar, dans sa soif de guerre et dans une colère dantesque décida d'envoyer ses meilleurs hommes réclamer son dû, il décida de faire rentrer dans le conflit sa secte : L'Aeternam Irae. La crème des mauvaises intentions, triés sur le volet, une confrérie de sorciers aux âmes aussi mauvaises que leur pouvoir était grand. Plusieurs batailles, des morts dans les deux camps vinrent atténuer le pouvoir de Salazar Serpentard qui dut s'incliner face aux trois autres maîtres sorciers. Les vainqueurs décidèrent de nous cacher,  dans des endroits différents et sur-protégés par de nombreux sortilèges afin que personne ne puisse obtenir nos pouvoirs.

Mais nous voilà en 2005, l'Aeternam Irae a ressuscité et doit faire face au Fallen Order, une puissance qui n'a rien à envier à l'Ordre du Phoenix, les pendentifs sont sur le points d'être délivrés de leurs sortilèges protecteurs.

Personne n'est en sécurité, Poudlard, sorciers, simples mortels, vous n'imaginez pas ce qui vous attend. C'est sur ces paroles que je dois vous laisser, je sens mon réveil approcher, qui me trouvera ? Qui me délivrera ? Je n'en sais rien, cependant voilà une dernière question :



Qui seras-tu ?

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternamirae.forumactif.org
avatar

The Autority ϟ Obey him

Messages : 281
MessageSujet: Re: Le contexte   Jeu 2 Juil - 17:27





CHAPITRE II.

L'’AETERNAM IRAE : Une nouvelle menace en Angleterre ?

Ce nom, « Aeternam Irae », n’est connu de personne, ou presque, en Angleterre. Et pourtant c’est le nom de l’une des plus anciennes sectes britannique créée il y a plus de mille ans par le célèbre Salazar Serpentard, l’un des fondateurs de Poudlard. C’est après que l’un des dossiers du Ministère concernant l’Aeternam Irae ait filtré que la Gazette du Sorcier a appris l’existence de ce groupuscule extrémiste. Les informations concernant l’Aeternam Irae restent peu nombreuses et relativement vagues. L’identité de leur chef ainsi que celles de leurs membres actuels sont pour l’instant inconnues des autorités mais il semblerait que ces personnes soient originaires de l’Europe entière si bien que cette affaire prend une dimension internationale. Cependant leur but semble clair et consiste à « la purification sorcière ». Le dossier confidentiel que c’est en partie procuré la Gazette parle d’un « sortilège dont les effets sont encore inconnus mais qui permettrait d’empêche les sorciers d’origines moldues d’exercer la magie ». Cette secte a pour objectif d’effectuer ce sortilège que Serpentard n’avait pu mener à bien de par l’intervention des autres fondateurs de Poudlard. En effet, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle et Godric Gryffondor, auraient « endormi les différentes forces permettant d’effectuer le sortilège » dans le but de contrecarrer les projets de Salazar Serpentard. Selon ce même rapport ministériel, il semblerait que l’Aeternam Irae serait finalement prêt à mener son « projet » à bien après un millénaire d’attente, laps de temps estimé par les spécialistes pour que le sort des trois fondateurs de Poudlard soit suffisamment affaibli pour que l’Aeternam Irae puisse finalement utiliser ces « forces ». La Gazette du Sorcier a tenté de contacter le Ministère pour obtenir plus d’informations concernant ce mystérieux dossier mais ce dernier a refusé de s’exprimer sur ce sujet. La chargée de communication du Ministre de la Magie dément que ce dossier soit une production du Ministère et considère son contenu comme étant « une pure divagation ». Devant l’importance de ces révélations la Gazette du Sorcier a cependant tenu à rendre ces éléments publics.


Article issu de la Gazette du Sorcier et rédigé par David Cromley

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternamirae.forumactif.org
avatar

The Autority ϟ Obey him

Messages : 281
MessageSujet: Re: Le contexte   Ven 22 Jan - 23:15


       
Chapitre III : Une nouvelle ère

       

       

       
La fête bat son plein au ministère de la magie. La fête nationale est un vrai succès pour notre cher Alister, tout le monde danse au rythme ensorcellant de la musique. La foule afflue, on se bouscule pour voir les nouveautés, notamment ce squelette de dragon, ou encore ces quelques parchemins dont l’écriture est incompréhensible pour tout sorcier ordinaire. Les gens s'approchent du buffet quand ils ne profitent pas de l'obscurité de la nuit pour des moments plus intimes sur le balcon.

Un homme fend la foule. On ne se souvient pas de son visage, il n’a rien d’atypique, peut-être même que vous ne l’avez pas remarqué. Lui semble être fasciné par un parchemin en particulier, cela fait plus de quarante minutes qu’il observe une vitrine, en fait le tour.

Sa voix s’élève doucement. C’est un murmure, puis les paroles deviennent un chant. Une langue que les sorciers ont perdu. Trop ancienne. Porteuse de secrets. Le parchemin s’agite dans sa cage de verre, se fracasse, cherche à s’enfuir et soudain, c’est une fumée épaisse qui rayonne dans tout le ministère, dévorant chaque recoin. Puis le sol se met à trembler. Les premiers cris de panique se font entendre - les gens courent, cherchent à s’enfuir mais il n’y a plus aucune issue.

Une voix résonne dans la tête de chaque visiteur, celle de l’homme, puis c’est un cri qui vous vrille les tympans. Tous tombent à terre, les mains plaquées sur les oreilles dans l’espoir vain d’échapper à cet écho qui se répand.

L’obscurité à présent, puis c’est une faible lumière qui gagne le ministère.
L’Enfer se dessine devant vous. La panique gagne chaque sorcier et sorcière. La voix résonne toujours dans vos oreilles, un cri qui ne disparaît pas. Il est inutile de vouloir franchir les portes du ministère, celles-ci ont disparu, emportant toute issue de secours. Transplaner ? N’essayez pas de vous enfuir, ceci pourrait vous coûter quelques plaies supplémentaires. Des cris de panique s’élèvent à travers les voix de ceux qui tentent de calmer la foule. Des Aurors sont présents, mais leur nombre n’est pas suffisant pour apaiser la peur de chacun. Eux aussi sont perdus face à une situation qu’ils n’ont jamais appréhendée. Et que dire de ces gens qui se cachent dans la foule. Chacun observe son voisin, se méfie. Est-ce vous le responsable ? Non, plutôt toi ?

Vos baguettes ne sont plus les bienvenues. Il est inutile de s’acharner à prononcer les formules, la magie semble avoir disparu du ministère, comme aspirée. Les regards se tournent vers la pièce manquante, ce parchemin responsable de tous les maux. « Trouvons un moyen de sortir d’ici » répètent inlassablement les invités mais la peur est toujours là. Soudain la cause de leur tourment se lève au balcon supérieur de l'atrium. Clint Razhak surplombe l'assemblée de son immense stature. Il guette le moindre geste, la moindre respiration, le moindre faux pas. Des gens encapuchonnés font leur entrée parmi la foule. Ils sont là depuis le début cachés dans l'ombre de vos pas. « Il est temps, mes frères, de révéler notre existence au monde, temps de montrer notre supériorité aux faibles. Prôner la pureté du sang et la faire valoir ! Vous aviez peur de messire Voldemort ? Il n'était qu'un amuse-gueule comparé à l'enfer qui vous attend ! Les héritiers de Salazar sont parmi vous, des êtres supérieurs triés sur le volet pour agrémenter la peur qui nous alimentera ! Elle nous rendra plus forts, plus puissants au rythme des cadavres qui tomberont à vos pieds ! ... Oh ai-je dit cadavre ? Nous voilà au clou du spectacle ! » Un claquement de doigt lui suffit pour que ses sbires se saisissent de premier ministre ainsi que de David Cromley, l'auteur de l'article sur l'Aeternam Irae. Un silence de mort pèse sur l'assemblée, l'on entend seulement le rire un peu fou de Clint résonner. « Que tous ceux qui oseront nous défier soient punis ! Que le désir de rendre ce monde plus pur envers notre maître soit exaucé, alors fuyez devant l'Aeternam Irae et la puissance des 7 péchés ! » Une femme s'avance, belle, tout le monde la regarde avec envie les gens ne savent plus où donner de la tête en sa présence, elle dégage une aura malsaine. Dans son regard brille le feu ardent de la Luxure, le premier péché est éveillée, l'Aeternam Irae devient plus forte, plus maléfique, il est difficile de ne plus choisir de camps maintenant. Elle s'approche des deux hommes à genoux et dans un rire venant des profondeur de l'enfer tranche la gorge du journaliste et du premier ministre. Un écran de fumée, vous avez la sensation d'étouffer, les cris dans votre tête sont remplacés par deux mots "Aeternam Irae". Puis plus rien.

Le lendemain l'incident fait la une des journaux, plus personne n'est en sécurité à présent. Un nouveau ministre est élu d'urgence, le monde sombre dans la démence.


       
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternamirae.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le contexte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeternam Irae :: Les Parchemins Magiques :: Le grimoire :: Contexte-